Amarjeet Seetohul, président de la Ministry of Health Employees Union, a réuni la presse ce vendredi, 26 février, pour s’exprimer sur le manque de personnel infirmier au sein des établissement hospitaliers. La solution, selon lui : proposer un cours intitulé ‘licensed practice nurse’.

« Le ministère de la Santé est un secteur dynamique grâce à la construction de nouveaux dispensaires et hôpitaux. Mais il y a un déséquilibre entre l’expansion de ce secteur et le recrutement du personnel », a-t-il déclaré.

« Nous devons avoir une réserve de personnel hospitalier pour diriger les nouveaux medi-clinics, hôpitaux ou dispensaires. Si nous avons un manque de personnel, la qualité de service sera affecté. Les 1 200 infirmiers enregistrés ont ainsi besoin de formation. Si on ne peut pas faire de recrutement, on peut offrir des formations », a-t-il ajouté.

Deux rencontres ont eu lieu avec le ministère de la Santé, en janvier et août 2020. « Nous avons déjà soumis un curriculum. Nous attendons désormais le rapport du PRB afin de voir sur ces cours seront implémentés », a souligné le porte-parole du Ministry of Health Employees Union.

Par ailleurs, Amarjeet Seetohul a également commenté l’incident dans la salle d’attente de l’hôpital de Moka, mardi dernier, où une partie du faux plafond en plâtre s’est effondrée. L’incident n’a fait aucun blessé.

Le syndicat s’est lui-même rendu sur place après un appel de ses membres afin de constater l’ampleur des dégâts. Il relève que le toit de l’établissement hospitalier « n’est pas safe » et que le risque d’accident « est bien réel ».

« Il faut prendre des mesures immédiates car nous ne pouvons laisser le personnel et les membres du public dans un endroit à risque. Nous proposons d’installer des containers à l’extérieur pour poursuivre les consultations et utiliser des tentes comme salles d’attente ».

Il lance une nouvelle fois un appel au Premier ministre de revoir et d’amener des amendements nécessaire au Occupational Safety and Health Act pour plus de sécurité dans les bâtiments publics.