La SBM Foundation a donné le coup d’envoi de la 11 e édition du SBM Scholarship Scheme ce mercredi. Cette année, 200 bourses sont à pourvoir pour financer des études supérieures dans des universités locales, reconnues par la Higher Education Commission, et des formations professionnelles et techniques dispensées par les établissements du Mauritius Institute for Training and Development (MITD). L’appel à candidatures a été lancé, hier, à la SBM Tower, à Port-Louis. La date limite pour l’envoi des dossiers de candidature a été fixée au 23 octobre.

Pour Sattar Hajee Abdoula, président du Conseil d’administration du groupe SBM, les jeunes talents d’aujourd’hui ont pour mission d’identifier les opportunités dans divers domaines afin de relever les défis qui nous guettent.

« Alors que nous faisons face à une pandémie sans précédent, et que nous devons réapprendre certains fondamentaux, la jeunesse représente l’espoir d’un avenir meilleur.  À travers notre programme de bourses d’études, nous voulons soutenir et encourager la formation de ces jeunes professionnels qui auront un rôle clé dans le développement du pays au cours des années à venir », dit-il.

À travers le SBM Scholarship Scheme, le groupe a accordé à ce jour des bourses d’études à plus de 2 600 étudiants. « Pour la fondation, l’éducation est un axe important sur lequel nous mettons beaucoup l’accent. Aider les jeunes issus de familles modestes à faire des études supérieures ou à suivre une formation professionnelle est le meilleur moyen de contribuer à l’émergence d’une société plus juste et équitable », a soutenu, pour sa part, Atma Rajee, président de la SBM Foundation.

Sheena Meunier, boursière, soutient que les « bourses permettent non seulement aux étudiants de poursuivre des études, mais leur donnent aussi la possibilité de choisir pour eux-mêmes un meilleur avenir. Ce sont eux qui contribueront plus tard à la prospérité économique du pays ! »

Ces bourses d’études sont octroyées en fonction de plusieurs critères. En effet, le revenu familial de l’étudiant ne doit pas dépasser Rs 20,000 par mois. Les résultats académiques seront également pris en compte lors de l’examen des dossiers de candidature. Comme les années précédentes, une attention particulière sera accordée aux enfants venant de familles enregistrées sous la Social Register of Mauritius (SRM) ou de groupes vulnérables définis par la Charte 2017 de la National CSR Foundation.

La bourse pour les études supérieures couvre les frais de scolarité, de bibliothèque, d’examen ainsi que d’autres frais administratifs, et ce pour un montant annuel ne dépassant pas Rs 30 000. Cette aide inclut également une allocation annuelle de Rs 12 000 pour l’achat de manuels et autres matériels nécessaires. Les boursiers de Rodrigues et d’Agaléga reçoivent, pour leur part, un billet aller-retour et une allocation mensuelle de Rs 6 000 qui couvre les frais d’hébergement.