Photo illustration

Le Mauritius Examination Syndicate (MES) a communiqué aux collèges en cette fin de semaine les dates d’enregistrement des candidatures aux prochains examens de SC/HSC ainsi que le coût de participation s’agissant des élèves n’étant pas éligibles à la subvention du gouvernement pour les Fees.

Le MES recevra les Entries entre le 23 et le 30 novembre, en fonction d’un calendrier établi. Dans les établissements devant soumettre les Entries avant le 25 novembre, on affirme que beaucoup de parents éprouveraient des difficultés à rassembler la somme nécessaire avant cette date. En effet, les parents des redoublants en SC et HSC devront débourser une somme conséquente, alors que les écoles ne les ont informés que depuis hier du délai de paiement.

D’abord, en comparativement aux années précédentes, il y aura cette fois, aux dires des chefs d’établissements, un plus grand nombre de candidats en étant à leur 2e tentative aux prochains examens de SC. Cette situation est due à l’obligation de l’obtention de Five Credits pour être admis désormais dans les classes de Lower VI. Selon des recoupements d’informations, dans de nombreux établissements avec une population scolaire à performance académique moyenne, au moins la moitié de leurs candidats aux prochains examens de SC seraient des Repeaters. « Dans mon école, on compte environ 60 redoublants », explique un enseignant d’un collège d’Etat du nord du pays. « Nous préparons 250 élèves aux prochains examens de SC et la moitié d’entre eux sont des Repeaters à cause du critère de Five Credits », indique pour sa part Neetesh Sewpal, manager du Curepipe College.

En général, les candidats aux examens de SC prennent part à sept matières, mais pour améliorer leurs chances de réussites, un bon nombre d’entre eux s’inscrivent dans huit matières, et même quelquefois neuf dans les Star Schools. Toutefois, la subvention de l’État pour les frais d’examens de SC ne concerne que sept matières, les matières additionnelles étant dès lors à charge des candidats.

Les parents des redoublants en SC devront ainsi débourser : Rs 12 045 (pour six matières), Rs 13 975 (sept) et Rs 15 910 (huit). Tandis que pour les examens du HSC, les Repeaters paieront Rs 15 910 (trois matières principales et deux matières subsidiaires). Selon des chefs d’établissements du secondaire privé, le délai fixé par le MES pour la soumission de la liste des candidats et pour la collecte des Fees ne serait toutefois pas approprié pour la bourse de nombreux parents, ne manquant pas de faire ressortir qu’en temps normal, des familles font face à des difficultés financières en milieu de mois.
«  Ce sera difficile pour beaucoup de parents de rassembler cette somme conséquente avant la fin du mois, surtout que nous sommes dans une période très difficile », dit Neetesh Sewpal, président de la Managers of Private Secondary School Union (MPSSU).

Il ajoute des responsables de collèges privés ont à plusieurs reprises dans le passé suggéré au MES de fixer la date pour la collecte des Fees en début du mois, étant donné qu’un bon nombre de parents travaillant dans le privé obtiennent leur salaire le dernier jour du mois.
Selon les analyses des chefs d’établissement et des enseignants, les montants réclamés par le MES pour ces prochains examens de SC et de HSC représentent une augmentation de près de 20% par rapport au montant payé en 2019 (Rs 11 535 pour sept matières en SC et Rs 14 390 pour le HSC).

Soulignons aussi que les frais de participation à ces examens de Cambridge reportés à mai-juin 2021 représentent aussi une augmentation de 8% par rapport au montant qu’auraient payé les candidats si les examens avaient été organisés en novembre de cette année. En effet, d’après la circulaire envoyée par le MES en février dernier aux écoles avant la pandémie, un candidat en SC devait débourser une somme de Rs 12 900 (sept matières), contre Rs 16 125 pour le candidat en HSC.

Mais le coût des examens pour les Private Candidates participant aux GCE O-Level serait beaucoup plus élevé. Selon nos informations, des jeunes se préparant à ces examens dans le privé, et qui ont appelé hier le MES à ce sujet, ont été informés qu’ils devront payer environ une somme de Rs 16 100 pour sept matières.

Par ailleurs, des parents d’élèves et des enseignants se demandent si le règlement prévalant avant le confinement lié à la COVID-19 et relatif à la présence obligatoire à l’école pour bénéficier de la subvention des Fees d’examens est toujours applicable dans le contexte actuel, en ne manquant pas de souligner que les autorités elles-mêmes, « à maintes reprises », ont fermement recommandé aux parents de ne pas envoyer leurs enfants à l’école en cas de symptômes de grippe et/ou de fièvre.

« La ministre, à la reprise des classes, en juillet, avait dit que le ministère viendrait avec un nouveau règlement concernant la présence des élèves de SC et de HSC. Mais jusqu’ici, il n’y a eu aucun communiqué à ce sujet ! »