(FILES) In this file photo taken on September 18, 2008 Fikdor, 14, holds his one-year-old cousin as they watch heavy equipment clear a swath of primary and secondary forest, some 120 km east of Madagascar's capital Antananarivo. - More than 43 million hectares -- an area bigger than Germany -- of forest have been lost in a little over a decade in just a handful of deforestation hotspots, conservation organisation WWF said on January 13, 2021. Swathes of forest continue to be flattened each year -- mainly due to industrial-scale agriculture -- as biodiversity-rich areas are cleared to create space for livestock and crops. (Photo by Roberto SCHMIDT / AFP)

L’ONU a demandé aux pays donateurs « une aide d’urgence de 76 millions de dollars » pour venir au secours de près de 1 million de personnes dans le sud de Madagascar, qui est touché par la pire sécheresse depuis 10 ans.

« Une personne sur trois dans le sud est maintenant frappée par une sévère insécurité alimentaire. En temps de sécheresse, une des stratégies de survie est d’envoyer des membres de la famille travailler dans les villes plus importantes, mais les déplacement entre régions ont été interdits pendants des mois de confinement contre la pandémie », a souligné Jens Laerke, un porte-parole Bureau des Nations unies pour la coordination des affaires humanitaires (Ocha).

Une récente étude projette que 135.000 enfants de moins de 5 ans souffriront de malnutrition aiguë dans les prochains mois dans le Grand Sud, a-t-il rappelé

Les fonds réclamés en urgence mardi doivent venir compléter les moyens nationaux mis en oeuvre et servir uniquement à subvenir aux besoins les plus pressants des communautés du Grand Sud pendant la saison creuse, qui débute, a-t-il souligné.

Si les fonds sont réunis ils serviront à améliorer la sécurité alimentaire de 1,1 million de personnes, à fournir un accès à de l’eau à 420.000 habitants de la région parmi les plus vulnérables, mais aussi à fournir des compléments nutritionnels pour 300.000 enfants et des soins de bases pour quelque 230.000 personnes.