« Le nombre d’accidents fatals qui implique les motocyclettes a augmenté de 33% comparé à 2019 », a déclaré le ministre du Transport, Alan Ganoo, en conférence de presse hier, vendredi 13 novembre.

Le ministre a également affirmé que les peines sur les infractions routières augmenteront pour une série de délits et qu’elles seront également plus sévères. « Chaque décision inappropriée peut coûter la vie à des innocents », soutient Alan Ganoo.

Suivant le cas local de la Covid-19, le ministre du Transport a estimé que malgré le « relâchement de la part de la population dans les transports publics, il faut poursuivre l’adoption des gestes de barrières ».

Concernant la mise en place d’un protocole sanitaire dans les transports publics, Alan Ganoo a indiqué que pour l’instant « la question ne se pose pas ».

Pour rappel, le nombre victime d’accidents fatals pour 2020 s’élève pour l’heure à 114 contre un total de 144 en 2019.

Par ailleure, Alan Ganoo a annoncé une série d’activités cette semaine dans le cadre de la célébration de la Journée mondiale du souvenir des victimes de la circulation routière. Les célébrations débuteront officiellement ce dimanche 15 novembre à Sainte-Croix lors d’une messe. Les activités prendront fin le samedi 21 novembre.