Ils tentent le tout pour le tout pour faire partir le maire de la ville de Beau-Bassin/Rose-Hill, Ken Fong. En effet, les conseillers ont démarré une campagne de boycott contre l’actuel maire. La majorité s’est absentée de la réunion du conseil municipal du lundi 10 août et, n’ayant pu réunir le quorum, l’adjoint maire, Nishal Bhoojawon, n’a eu d’autre choix que d’annuler la réunion. Selon nos informations, c’est la deuxième fois qu’une telle situation se produit à la mairie de cette ville.

La réunion municipale à la mairie de Beau-Bassin/Rose-Hill, qui devait avoir lieu hier, lundi 10 août, a été annulée. Selon les informations disponibles, le maire par intérim, Nishal Bhoojawon, n’a pu réunir le quorum pour tenir cette réunion. Il a été obligé de l’annuler. « Seulement six conseillers sur 24 étaient présents à la réunion hier. Les 18 autres conseillers n’ont pas voulu assister à la réunion et affirment qu’ils n’assisteront à aucune réunion tant que Ken Fong ne quitte pas son siège. Je ne dirai pas que c’est une campagne de boycott mais cette démarche s’insère dans le cadre de notre campagne pour changer de maire à la mairie de Beau-Bassin/Rose-Hill », nous confie, Elvanee Anamaley, conseillère de la majorité.

Parmi les six conseillers présents hier, il y avait trois du Militant Socialist Movement (MSM) et trois du Muvman Liberater (ML). « Ce n’est pas la première fois que cela se produit à la mairie de Beau-Bassin/Rose-Hill. Pas plus tard que la semaine dernière, le président de la réunion municipale a été forcé de l’annuler pour la même raison. La majorité des conseillers n’arrivent plus à supporter Ken Fong au poste du maire et souhaitent son départ. Pour le bien-être du conseil et pour que les affaires avancent à la mairie, le départ de Ken Fong du poste du maire est primordial », avance notre interlocutrice.

Elvanee Anamalay regrette par ailleurs que d’importantes décisions au sujet de la ville de Beau-Bassin/Rose-Hill restent en suspens en raison de la non tenue de la réunion. « Il est regrettable que nous ne pouvons faire avancer les projets ni avaliser des décisions, mais nous avons décidé de ne pas nous rendre aux réunions municipales tant que Ken Fong reste à ce poste », dit-elle.

Joint au téléphone, le maire Ken Fong fait ressortir qu’il « était en convalescence pendant deux semaines » et qu’il reprend le service aujourd’hui. « En mon absence, c’était l’adjoint maire qui assurait mon intérim. J’ai appris qu’il n’a pu réunir le quorum pour tenir la réunion municipale. Mais, c’est une chose normale à la municipalité. La réunion devait se ternir dans la matinée et, à cette heure, beaucoup de conseillers sont pris avec leurs responsabilités professionnelles. Ce qui explique l’absence de la majorité des conseillers. De plus, j’ai appris qu’il n’y avait que quelques sujets sans grande importance sur lesquels débattre hier. Par conséquent, ils seront repris à la prochaine réunion municipale. En attendant, la réunion a été ajournée », affirme Ken Fong.