« Napa tous pansion iniversel », a lancé Reeaz Chutoo de la Confédération des Travailleurs du Secteur Privé (CTSP) lors de leur première conférence de presse post-confinement, ce mercredi 10 juin.

Pour le syndicaliste, la décision unilatérale sur la réforme de la pension, avec l’introduction de la CSG en remplacement du NPF, pesant au moins Rs 130 milliards, « suscite beaucoup d’inquiétude et annonce une morte lente de la pension universelle « .

« Li kapital ki pansion iniversel res apar ek pa amalgam ek enn lot sistem pansion », soutient-il.

Reeaz Chutoo est d’avis que l’introduction de cette nouvelle formule nécessite « des discussions et des retouches tout en garantissant la retraite de tout citoyen ». 

Jane Ragoo a, quant à elle, attiré l’attention sur la prime spéciale de Rs 15 000 pour les policiers et le personnel hospitalier, déplorant qu’il y a eu de nombreux oubliés.

« Pour les éboueurs, les employés de supermarché, les journalistes et autres services essentiels, il n’y a eu aucune reconnaissance. Il y a un Covid Solidarity Fund. Le gouvernement devrait reconnaître les efforts de ces travailleurs », demande-t-elle.

Des points de réflexion ont été soumis au ministre des Finances afin d’ouvrir des avenues de discussions sur les nouvelles mesures présentées, indique les membres de la CTSP. « Nous sommes en attente d’un retour ».