Les anciennes lotteries verte en papier remplacées par une version électronique

Pour remporter le jackpot et un montant additionnel payé chaque mois pendant 15 ans, le veinard devra cocher les 7 bons numéros et la couleur complémentaire. Le tirage aura lieu chaque vendredi.

Moorghen Veeramootoo, MD de Lottotech : « Cette formule doit être plus attrayante pour effectivement concurrencer le Loto »

Le compte à rebours pour le retour de la Loterie Verte new-look sur le marché est déjà enclenché au sein de Lottotech Ltd. En principe, les coupons devant être remplis par les clients en vue de participer au premier tirage hebdomadaire le vendredi 6 novembre devront être disponibles dans le réseau des détaillants dès le 30 octobre. Une coïncidence voulue, selon toute probabilité, vu que c’est le monde du jeu de hasard,  le lancement coincidera avec les 11 ans du Loto, dont le premier tirage s’était déroulé un samedi 7 novembre. Moorghen Veeramootoo, Managing Director de Lottotech Ltd, l’a confirmé à Week-End en révélant en fin de semaine la formule de cagnotte retenue à cet effet, soit un jackpot et le paiement de mensualités additionnelles pendant une période de 15 ans aux gagnants. Toutefois, ils devront avoir « piqué » sur leurs bulletins respectifs les sept bons numéros de même que la bonne couleur du quadricolore de la République de Maurice du tirage.

« À Lottotech Limited, nous mettons la dernière main aux calculs arithmétiques pour déterminer le jackpot et des montants additionnels à être versés mensuellement pendant 15 ans aux détenteurs de tickets gagnants avec les sept numéros. Nous devrons être en mesure d’être plus précis dans les jours à venir quant au montant de cette cagnotte mise en jeu de même que les milliers d’autres prix en liquide à être distribués », déclare le Managing Director de Lottotech.

« Pourquoi cette combinaison d’un jackpot accompagné de mensualités additionnelles pendant une période de 15 ans ? Simplement, l’expérience du Loto nous confirme que dans la majorité des cas, les veinards ayant décroché des cagnottes préféraient effectuer des placements en banque, tout en misant sur les intérêts générés. Donc, la formule est dans la logique et nous pensons que cela devrait constituer un attrait particulier pour les tirages hebdomadaires de la Loterie Verte », poursuit-il.

Toutefois, dans les milieux autorisés de Lottotech, l’on concède que la formule de Loterie Verte concurrencera le Loto, qui a déjà subi une baisse dans la fourchette de 10% à 15% depuis cette année en raison des effets conjugués des répercussions du lockdown et du ralentissement des activités économiques à tous les niveaux. « Pour pouvoir se faire une place dans le monde du jeu de hasard, la Loterie Verte se doit d’être plus attrayante. C’est fait exprès pour concurrencer le Loto avec ses deux tirages hebdomadaires. Mais nous sommes confiants de pouvoir présenter aux Mauriciens une formule de jeu responsable, fidèle à la philosophie qu’est la nôtre », ajoute Moorghen Veeramootoo.

Commentant la nouvelle formule de la Loterie Verte, Lottotech a dû s’engager dans une recherche approfondie pour que l’offre satisfasse la demande des joueurs. « Avec la collaboration de IGT et IPSOS, nos partenaires internationaux et experts en développement de concept de jeu, nous nous sommes assurés que la proposition soit attrayante. Il faut aussi souligner que ce jeu a été testé et est catégorisé comme l’un des jeux représentant le moindre risque de causer des problématiques de jeu excessif, car cette loterie est hebdomadaire et la somme jouée n’influe en aucun cas sur le montant remporté ou les chances de gagner le gros lot », indique-t-il.

Investissement  de taille

La nouvelle formule sera physiquement différente de celle de la Mauritius Lotteries, qui a attiré les Mauriciens depuis 77 ans. Quid du changement ? « Les billets préimprimés ne seront plus d’actualité. Désormais, ce sera des combinaisons dépendant de la participation des joueurs. Plus important, il n’y aura donc aucun lot invendu. Le principe du jeu sera de trouver 7 bons numéros sur 28 et 1 couleur sur 4, soit l’une des quatre constituant le quadricolore mauricien. Une combinaison coûtera Rs 30 et les joueurs auront la possibilité de jouer pour un maximum de six tirages », indique-t-on officiellement en confirmant également l’option de multiples.

Outre le gros lot constitué du jackpot et d’une somme additionnelle en mensualités pendant 15 ans, des milliers d’autres lots sont à prévoir avec les montants encore à être annoncés officiellement. « Cette préparation a pris deux ans. Étant donné l’investissement de taille, l’équipe s’est penchée sur les moindres détails pour un lancement sans anicroche. Un budget de Rs 100 millions est engagé pour développer et intégrer cette nouvelle loterie à notre réseau de jeu en ligne chez nos détaillants. Bien entendu, le développement constant de nos offres se veut progressiste et innovant, en espérant offrir des solutions plus adaptées à la demande d’aujourd’hui tout en étant écologique et pratique », déclare le Managing Director.

En prévision de la mise en vente de la Loterie Verte new-look à partir du 30 octobre et le premier tirage dans la soirée du 6 novembre prochain, Lottotech multiplie les initiatives et les contacts sur le terrain à Maurice et à Rodrigues. « Tout le réseau des détaillants est en formation. Ils se préparent à accueillir ce nouveau produit sur leurs comptoirs. Contrairement au Loto, la vente sera ouverte jusqu’à 20h le vendredi avant de procéder au tirage. Nos détaillants étaient en attente d’un nouveau produit qui les aiderait à avoir une nouvelle source de revenus. L’impact économique est indéniable, car toutes nos parties prenantes en sortiront gagnantes. Nos détaillants, nos partenaires, nos petits et grands investisseurs et l’île Maurice à travers les bonnes causes que nous soutenons », conclut Moorghen Veeramootoo.

44 employés redéployés

La nécessité d’une nouvelle formule de Loterie Verte succédant aux Government Lotteries remonte à 2018, suite à la requête du gouvernement en Cour de médiation, Lottotech reprend la marque de la Loterie Verte ainsi que son effectif ayant pour but de sauver ce patrimoine. 44 employés ont été redéployés au sein de l’entreprise et après une année de formation. Vanessen Modely, ancien employé des Government Lotteries, revient sur cette transition et intégration. « Nous avons été agréablement surpris. Aujourd’hui, nous faisons partie intégrante de Lottotech et nous sommes prêts à contribuer au succès du renouveau de notre loterie si chère à notre cœur », dira-t-il.

Les billets verts de Mauritius Loteries remontent à 1941, soit pendant la Seconde Guerre mondiale. Des Mauriciens étaient recrutés dans l’armée britannique et laissaient derrière eux leurs familles. Avec un avenir incertain, la Loterie Verte voit alors le jour, où les gains récoltés à travers la vente des petits billets verts devaient en partie aider les anciens combattants. 77 ans après, la Loterie perd du marché mais reste toujours ancrée dans la culture de Maurice, d’où la nouvelle formule pour une réhabilitation dans le paysage du jeu de hasard.