Les Mauriciens établis en Australie ont eux aussi souhaité aider les squatters de l’île, dont les abris ont été détruits par les autorités durant le confinement. Ainsi, la diaspora mauricienne en Australie a remis un chèque de Rs 103 433 à l’association Drwa a Enn Lakaz, qui soutient les squatters vivant sous des tentes depuis plusieurs mois.

Pour rappel, un collectif d’artistes et de citoyens engagés ont, à travers un concert organisé à Rivière-Noire, collecté Rs 182 786, qui ont été remises à l’association Dwra a Enn Lakaz.

Les citoyens engagés et les artistes qui ont concrétisé ce projet de concert de solidarité sont heureux de constater que les Mauriciens d’ici, comme ceux de l’étranger, ont adhéré à la perspective de la main tendue à ceux dans le besoins.

Dwra a Enn Lakaz, qui œuvre en faveur des personnes délogées qui résidaient sur les terres de l’État, travaille avec le père Mongelard pour accompagner les squatters des terres de l’État dans leurs démarches.

« Notre engagement à promouvoir le mauricianisme même quand nous revendiquons les droits de ceux qui sont victimes de pratiques discriminatoires est le message le plus concret que nous puissions apporter pour dire notre attachement à l’unité nationale », soutient l’association.