Belgarion (Richard Fourie), rachat en vue

La succession de One World, dernier vainqueur du Sun Met, est ouverte. Quelques-uns des meilleurs compétiteurs en Afrique du Sud se croiseront le fer dans ce Groupe 1 qui sera couru à Kenilworth, Cape Town, sur 2000m ce soir (19h10 heure de Maurice) et qui réserve souvent des surprises. Favori battu il y a environ trois semaines dans la Queen’s Plate, premier groupe 1 disputé en Afrique du Sud, Belgarion, de l’entraînement Justin Snaith, viendra avec un esprit revanchard et tentera de se racheter.

La distance plaide en sa faveur et il a des excuses à faire valoir pour expliquer sa dernière défaite qui était également sa course de rentrée. Il est de nouveau le choix de Richard Fourie, le jockey attitré de son entraînement et demeure le favori logique que ce soit sur le papier ou au niveau de la cote. Justin Snaith aura également comme représentant Do It Again, qu’on ne présente plus sur le turf sud-africain et qui sera cette fois muni d’une paire d’oeillères australiennes. Après une saison sans l’an dernier, il retrouve lentement, mais sûrement ses sensations. Il peut se renouer avec la victoire. Les autres concurrents ne viendront aussi pas avec la fleur au fusil. En premier lieu, Rainbow Bridge, qui est tombé les armes à la main le 9 janvier dernier dans la L’Ormarins Queen’s Plate ou encore Queen Supreme facile vainqueur dans une épreuve richement dotée lors de son ultime sortie. Golden Ducat qui n’a que rarement déçu dernièrement est aussi une chance régulière et il pourrait être tenté de suivre de près en l’absence de véritables flyers avec son numéro deux au départ alors que Princess Calla est le poids plume de la course. Elle n’a pas encore dit son dernier mot. La course devrait non seulement être tactique, mais demeure aussi très ouverte.

Justin Snaith y croit dur comme fer avec Belgarion, qui, pour lui, n’avait pas déçu la dernière fois. Il est d’avis que le mile n’était pas sa distance de prédilection dans une course qui avait été réduite à un sprint et remporté par son compagnon d’entrainement Jet Dark qui portait 5 kilos de moins que lui. Il faut tirer un trait sur cette performance et son entraineur a, non seulement exprimé sa confiance, mais aussi le fait que son pensionnaire respire la santé. Le seul hic est qu’en parcourant la course, on ne voit pas bien qui pourrait assumer le rôle de leader et imprimer un rythme soutenu. Cirillo, lui, semble le plus rapide sur le papier, et n’aura aucun intérêt à aller vite sur la distance du jour, qui est juste pour ses aptitudes, alors que Rainbow Bridge, qui a tendance à se montrer ardent durant un parcours, ne devrait pas trop être bousculé sur la partie initiale.

Dans cette optique, Belgarion n’aura pas intérêt à se retrouver trop distancé au démarrage pour garder ses chances intactes. Tout comme Do It Again, qui est aussi une chance régulière et qui aura son mot à dire. Il respire la grande forme et ce double vainqueur de la July Handicap peut mettre tout le monde d’accord. Il sera associé au crack jockey Anton Marcus et reste un os dur à croquer.

Son concurrent de longue date, Rainbow Bridge, ne devrait aussi pas être ridicule et l’allongement de la distance n’est en aucun cas un problème pour lui. Il est une chance régulière également. Il avait été le dauphin de One World d’un naseau il y a un an alors qu’il était piloté par l’excellent Ryan Moore.

D’autres concurrents auront également une chance de briller. Queen Suprême, en provenance de Mike de Kock, est une jument qui monte en puissance et qui reste sur une victoire dans un groupe 1, et ce, avec la manière. Elle ne part pas battue d’avance. On devrait la retrouver dans une position idéale, près des meneurs avec sa vélocité initiale et comme on ne prévoit pas beaucoup de pas, elle peut faire mouche. Si elle a une chance, Princess Calla, qui avait terminé à deux longueurs d’elle il y a trois semaines, ne peut être éliminée. Elle possède une excellente ligne et porte un léger handicap. Même si on peut penser que les 2000m pourraient être un tantinet trop long pour elle, le train ne devrait pas être trop soutenue. Si c’est le cas et que la course est réduite à un sprint, elle aura les cartes en main pour franchir la ligne en vainqueur, d’autant que cette course a souvent souri à une pouliche lors de la dernière décennie. La dernière en date à l’avoir fait est Oh Susannha en 2018.

Golden Ducat est le dark horse de la course. Il n’a pas démérité l’an dernier dans le July face à Belgarion et a continué de bien faire depuis, dont deux succès avec la manière. Il sera plus percutant sur les 2000m et possède les atouts en main avec son bon numéro de corde. Encore jeune, on ne connait pas ses limites et il demeure un concurrent sérieux pour jouer les premiers rôles.