Bâtiment du ministère du Travail

La compagnie Synaegis Co Ltd, basée à Ebène, a signifié son intention de mettre à la porte 74 travailleurs. À l’appel de l’affaire, hier, devant le Redundancy Board, Me Kishore Pertab, qui représente les intérêts de 55 employés, a fait savoir que les discussions avec la direction en vue d’un accord sont sur le point d’aboutir. Cependant, il dit attendre un VAT Refund de la Mauritius Revenue Authority (MRA) pour payer les licenciés dans le cadre de cet accord. Il ainsi demandé au président du Redundancy Board (RB), Rashid Hossen, plus de temps avant de conclure un accord.

Le président du Redundancy Board, faisant savoir que cette affaire traîne depuis au moins un an, dit ne pouvoir attendre que la MRA rende une réponse. Il a suggéré ainsi à Me Kishore Pertab de poursuivre les discussions car on ne peut garder le board en otage. Dans un premier temps, Me Kishore Pertab avait demandé un délai d’un mois, le temps que la MRA réponde à sa requête.
Après discussions, le président du RB a décidé d’accorder deux semaines aux deux parties concernées pour trouver un accord de principe. Me Yousuf Mohamed, qui représente les intérêts de la compagnie, se dit en faveur de cela. C’est donc le 24 novembre que l’affaire sera appelée à nouveau devant le RB.

Les deux parties espèrent conclure un accord ce jour-là. Au cours de la réunion d’hier, Me Kishore Pertab a remis au RB ses calculs d’indemnisation. Vu qu’il représente 55 employés sur un total de 74, un accord est souhaité quant à la répartition du montant des indemnisations. Il a fait savoir au RB qu’il doit préalablement informer les employés concernés de ce développement avant de procéder à la signature d’un accord.
A noter que cette compagnie spécialisée dans l’externalisation a pris la décision depuis janvier dernier de licencier 74 employés après qu’elle a perdu un contrat avec les Seychelles.