Photo illustration

Les derniers chiffres sur le secteur des technologies de l’information et de la communication révèlent qu’entre 2019 et 2020, le recours à l’Internet a enregistré une forte hausse et que l’utilisation de la bande passante internationale était de 144 973 Mbit/s (mégabits par seconde), contre 101 657 Mbit/s en 2019. L’utilisation par habitant a augmenté, passant de 80 331 bits par seconde en 2019 à 114 510 bits par seconde en 2020, soit une augmentation de 42,5%.

L’utilisation de la bande passante internationale comprend toutes les liaisons internationales utilisées par tous les types d’opérateurs, à savoir les opérateurs fixes, mobiles et satellitaires. Le volume des téléchargements via Internet a augmenté de 60,1%, passant de 444 397 téraoctets en 2019 à 711 287 téraoctets en 2020. De même, au cours de la même période, le volume d’“uploads” sur Internet a augmenté de 50,6%, passant de 49 279 téraoctets à 74 232 téraoctets.

Entre 2019 et 2020, le nombre d’abonnements à Internet a augmenté de 10,1%, passant de 1 496 300 à 1 648 000, et ce en raison d’une augmentation de 11,4% du nombre d’abonnements à l’Internet mobile (de 1 189 100 à 1 324 700) et de 5,2% dans celui des abonnements à l’Internet fixe (de 307 200 à 323 300) ; et le nombre d’abonnements à Internet pour 100 habitants est passé de 118,2 à 130,2. Il faut noter que l’accès à Internet s’est amélioré en 2020 dans les foyers, passant de 69,7% à 72,6%. De même, le nombre de foyers possédant une Smart TV passe de 22% à 37,7%.

Les derniers relevés officiels démontrent aussi que le nombre total d’abonnements à la téléphonie cellulaire mobile a augmenté de 2,5%, passant de 1 866 600 à 1 912 900. Les abonnements prépayés ont augmenté de 1,9%, passant de 1 659 600 à 1 691 200, mais les abonnements “postpaid” semblent progresser plus rapidement, ayant enregistré une hausse de 7,1%, passant de 207 000 à 221 700. La mobi-densité (nombre d’abonnements au cellulaire mobile pour 100 habitants) a augmenté de 2,4%, passant de 147,5 à 151,1.

Le nombre de lignes téléphoniques fixes a augmenté de 4,4%, passant de 458 700 en 2019 à 478 700 en 2020. Le nombre de lignes téléphoniques fixes pour 100 habitants est passé de 36,2 en 2019 à 37,8 en 2020. Quelque 99% de la population étaient couverts par le réseau de téléphonie mobile cellulaire, comme en 2019.

Par ailleurs, Statistics Mauritius observe que les appels locaux sont principalement effectués via téléphone portable. En fait, sur dix appels en 2020, huit ont été faits via un téléphone mobile. Quant au nombre de SMS échangés, il continue de chuter (-31,8% en 2020). La messagerie instantanée (WhatsApp/Viber/WeChat) connaît toujours une énorme popularité, étant la principale activité effectuée sur les smartphones (87,1%). Les réseaux sociaux arrivent en deuxième position (81,0%) et l’“internet browsing” est troisième (75,9%). L’échange de mails n’arrive qu’en quatrième position (41,9%).