- Publicité -

Tennis de Table – Championnats du Monde Jeunes, 2-8 décembre au Portugal : Qualification historique pour Maurice

« C’est un véritable exploit, du jamais vu ! », avoue d’emblée le président de l’Association mauricienne de Tennis de Table (AMTT), Rajessen Desscann. En effet, la nouvelle est tombée lors de la semaine écoulée, avec la qualification des filles, pour les Championnats du Monde Jeunes, qui se tiendront du 2 au 8 décembre prochain à Vila Nova de Gaia, en terre portugaise. Une performance historique et une première pour Maurice.

- Publicité -

L’équipe féminine des moins de 15 ans a validé le quota continental, pour la zone Afrique, ce qui équivaut à une première participation historique à ce grand rendez-vous mondial, qui réunit les meilleurs pongistes de la planète.

« Elles sont les stars de la discipline pour l’avenir. C’est un travail de longue haleine qui porte aujourd’hui ses fruits. Je suis fier et aussi très heureux. C’est un grand moment pour le ping pong local », soutient notre interlocuteur. Avant d’ajouter que « Maurice a devancé au classement des pays, comme le Nigeria (référence en Afrique), qui se positionne comme premier remplaçant, en cas de désistement des locaux. C’est incroyable. » Avec les brillantes prestations des pongistes mauriciennes lors des derniers Championnats d’Afrique seniors, la paire mauricienne composée de Maena André et d’Ashfani Hosenally avait pris la tête du classement sur le continent (devant le Nigeria), classé 14e mondiale (144 points) par équipe, lors de la mise à jour du classement mondial, datant de mi-septembre.

« C’est un rêve pour ces gosses qui côtoieront des références mondiales tels que les pongistes Allemands et Japonais. Une aubaine, afin de franchir un palier et gagner en expérience. Elles en sortiront grandies et encore plus fortes », confie Desscann. En effet, les adversaires de l’équipe féminine de Maurice seront le Portugal (pays organisateur), le Japon (1er en Asie), la Nouvelle-Zélande (1er en Océanie),  les Etats-Unis (1er Panaméricain) et l’Allemagne (1er en Europe), qui complètent les quotas continentaux, tandis que la Russie et l’Uktaine se sont qualifiées à travers le classement mondial. « Les deux meilleures mondiaux (ranking) de la catégorie U15. Elles seront au nombre de 8 à se disputer la couronne », avance le technicien.

Quarts de finale   

 Cette qualification est d’ailleurs un laissez-passer pour « les quarts de finale des Championnats du monde jeunes. » Reste maintenant à trouver les finances nécessaires dans l’optique de cette compétition. L’AMTT devra s’activer, car la date butoir pour la confirmation, en vue d’une participation est le 11 octobre, soit lundi. Maurice a d’ailleurs la possibilité (en raison de sa 14e place mondiale) de décrocher un statut de tête de série, lors du tirage au sort. Si tel est le cas, le pays pourrait éviter les grosses nations d’entrée et se retrouver face à la Nouvelle-Zélande, ou encore le pays hôte. En cas de succès, l’équipe mauricienne pourrait se retrouver en demi-finale. À titre d’information, si une équipe qualifiée est autorisée à inscrire jusqu’à quatre joueurs, un minimum de trois joueurs étant obligatoire, pour participer à l’évènement par équipe. Le choix s’est porté sur Maena André, Ashfani Hosenally et Tania Lo Chun Pun. Les deux dernières font partie de la présélection, en vue des Jeux de la Commission de la Jeunesse et des Sports de l’Océan Indien (CJSOI).

Les deux dernières font partie de la présélection, en vue des Jeux de la Commission de la Jeunesse et des Sports de l’Océan Indien (CJSOI). Outre cette qualification continentale par équipe, Maena André et Ashfani Hosenally sont les deux remplaçantes pour la zone Afrique, dans les épreuves individuelles des moins de 15 ans (filles), alors que Ryan Sahajasein sera le premier réserviste, chez les garçons, dans ce même tableau. De bon augure pour la suite.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour