Ryan Sahajasein est bien placé pour remporter le titre chez les cadets

Comme tant d’autres disciplines, le calendrier de l’Association mauricienne de tennis de table (AMTT) a dû être revu à la suite du confinement et de la pandémie de coronavirus. Et pour donner un peu de relief à son calendrier de fin d’année, l’instance de Beau-Bassin tiendra ses championnats nationaux en deux phases.
Ainsi, les championnats nationaux se tiendront en deux journées. La première journée, prévue pour le 6 décembre prochain, sera réservée aux catégories jeunes et aux vétérans. Ainsi, on verra en action les pongistes en poussins, benjamins, minimes, cadets, juniors et vétérans de plus de 40 et de plus de 55 ans. Les seniors, de leur côté, ont rendez-vous le 20 décembre pour une journée de compétition.
Cette année, il est difficile de dégager des favoris, tant les cartes ont été brouillées. Si les habituels répondent présents, on peut s’attendre à des joutes disputées. Certes, certains noms sont plus souvent cités que d’autres, mais personne n’est à l’abri d’une surprise.
On cite, par exemple, le nom de Ryan Sahajasein comme favori chez les cadets. Par contre, chez les cadettes, on prévoit une lutte entre Tanya Lo et Maëna André.

La compétition féminine chez les juniors pourrait être celle des surprises. Si les favorites – Ivana Descann et Zaynah Sadoola – pourraient s’affronter en finale, elles devront toutefois composer avec les Lorie Yee Kin Sien, Tanya Lo ou autres Maëna André encore.
Mais le tableau qui polarisera le plus l’attention sera bien entendu celui des seniors. Brian Chan Yook Fo, tenant du titre et archi-favori, devra faire attention aux outsiders. Le champion en titre a connu une petite frayeur pendant le tournoi de divisions, avec une défaite aux mains de Faiz Babolall, son dauphin dans la compétition.
Mais les deux restent sous la menace de Jason Pontoise, lui aussi bien placé pour jouer le rôle de poil à gratter dans la course au titre.

Le tableau féminin reste tout aussi ouvert. Caroline Ramasawmy, tenante du titre, se pose encore une fois en favorite pour le titre. Mais elle devra, toutefois, faire attention à ses adversaires, à l’instar de Ruqqayah Kinoo et Ivana Desscann.

Par ailleurs, le Top 8, qui devait se tenir le week-end dernier, a été reporté à 2021, la faute aux élections villageoises, dimanche. Selon toute vraisemblance, le tournoi, qui regroupera les huit meilleurs pongistes masculins et le Top 8 féminin, se tiendra vers la dernière semaine de janvier.

Mais tout reste à confirmer. « Nous devons encore voir avec le club de Gymkhana, qui avait prévu d’accueillir le tournoi. Mais c’est sûr que nous tiendrons ce tournoi l’année prochaine », explique Rajessen Desscann, Technical Manager de l’AMTT.