Après son éclatant succès, Marauding évoluera désormais au sein de l'élite avec comme prochain objectif la Coupe d'or

Il ne fallait pas aller chercher loin pour trouver le vainqueur de l’épreuve principale. Marauding a profité à fond de son poids plume pour forcer la décision. Et, dépendant de sa pénalisation au rating, on saura s’il s’est qualifié pour évoluer au plus haut niveau, soit en 65+. À notre avis, il devrait prendre au moins 6 points comme pénalité et ce sera alors chose faite. La course a été courue à vive allure dans le dernier kilomètre. Triple Fate Line s’est montré le plus rapide, mais quand le poids léger Henry Tudor a pris le commandement au début de la descente, le tempo est monté de plusieurs crans.

Les 400 premiers mètres ont été couverts en plus de 25s, on avait 25 :70 à notre chronomètre. Ce qui fait que le dernier kilomètre a été bouclé en 57 :52. Quand Henry Tudor a pris la direction des opérations, le peloton s’est étiré. Vascostreettractor  emmenait l’autre peloton alors que Marauding ne précédait que Baritone dans le parcours. On a enregistré 10 :27 entre le Tombeau Malartic et le 800m. On a eu droit à 10 :76 entre le 600 et le 400m.

Pendant ce temps, Maurading avait été pris de vitesse par Baritone. Mais, pour nous, la course était déjà pliée à l’entrée de la ligne droite finale. La différence de poids a alors parlé et Marauding, malgré le fait qu’il s’est montré distrait quand il a hit the front, s’est imposé à son aise dans le très bon temps de 1 :23 :22, établissant un class record pour le 50+.

La question est maintenant de savoir qu’en sera-t-il quand il sera aligné sur 1600m, un parcours qu’il n’a jamais abordé, et ce, à poids d’âge, face à Undercover Agent et autre Alyaasaat. La deuxième place de Haylor n’est pas une surprise, vu qu’il avait effectué une bonne rentrée et qu’il n’avait que 54kg sur le dos. Baritone a fait ce qu’il a pu avec 60kg sur le dos. Idem pour Rule The Night qui a versé sur sa droite en ligne droite. La surprise est venue de Triple Fate Line de qui on s’attendait à des progrès, vu qu’il était cette fois à sa deuxième tentative, après sa castration.

Valerin qui l’emporte à l’issue d’une bonne monte d’Imran Chisty. Si certains pensaient que le cheval éprouverait des difficultés à surmonter sa ligne quelconque, tel n’a pas été le cas. Après 200m de course, il a pu trouver une très bonne position, quatrième à la corde. À l’avant, il y avait les deux chevaux engagés par Praveen Nagadoo, à savoir Midnight Messenger et Special Force. Ce dernier a toutefois été contraint à courir avec le nez au vent. Captain Moss avait aussi bien démarré et il était troisième à la corde.

Blunderbuss était cinquième devant Northern Rebel, Greatfiveeight, New Golden Age, Gimme A Swinger, Blue Jeans qui était en troisième épaisseur alors que Spun Out fermait le cortège. Ce qu’on ne comprend pas trop, c’est pourquoi Akash Aucharuz a accéléré brutalement dans la ligne droite d’en face, alors que son cheval était seul à l’avant. Une nouvelle accélération a suivi à 600m de l’arrivée. Midnight Messenger a alors pris ses distances, mais on était conscient qu’il éprouverait des difficultés à bien terminer. Valerin s’est amené et il a trouvé le petit plus nécessaire pour faire la différence et renouer avec un succès qui le fuyait depuis novembre dernier. Midnight Messenger a pu conserver la deuxième place. Spun Out a terminé plaisamment car il était dernier durant toute la course. Petite déception de la part de Blunderbuss qui n’a pas accéléré comme il se doit, tout comme Captain Moss.

Trois doublés enregistrés

Memphis Mafia a remporté la deuxième course, mais il a aussi mis au tapis le favori Do Or Dare. Mieux placé au départ, Corné Orffer a pu conserver l’avantage de la course sans sortir sa monture de son pas. À l’avant, Carlton Heights et River Thames ont animé la partie initiale avec l’avantage au second nommé. Do Or Dare s’est retrouvé en troisième épaisseur et son jockey a été incapable de le ramener ou le placer plus proche de la lice. Après 500m de course, on était quasi certain qu’il ne l’emporterait pas. On appréhendait aussi les chances de Carlton Heights qui avait fait l’extérieur de River Thames durant toute la course. Tyrian n’était pas mal placé et avait une chance. Mais, le mieux placé était définitivement Memphis Mafia.

Le tempo a été d’un bon niveau et on a aussi noté que Dealer’s Charm s’est retrouvé plus en retrait que prévu alors que It Doesn’t Matter était distancé. On s’attendait à voir Carlton Heights s’effondrer dans la ligne droite, mais il s’est bien accroché avant de courber l’échine pour finalement terminer quatrième. À 100m de l’arrivée, River Thames n’en pouvait plus. Memphis Mafia a trouvé le passage entre Carlton Heights et River Thames pour se démarquer dans les derniers 75m et remporter sa troisième course de suite.

Dealer’s Charm est revenu dans la ligne droite, mais il avait trop de retard à combler. Kalgoorlie est venu prendre la troisième place sur le tard. Carlas Mambo a confirmé sa bonne forme du moment et s’est montré trop fort pour ses adversaires, remportant sa deuxième victoire d’affilée. Pourtant, il n’a pas eu une course aisée, ayant été contraint à faire l’extérieur durant toute la course. Cette course a été lancée sur un tempo plus lent par rapport à la première épreuve. Ce qui fait qu’on peut avancer qu’elle a été réduite à un sprint avec le dernier kilomètre couvert en moins d’une minute. Zigi Zagi Zugi croyait sûrement pouvoir diriger les opérations à sa guise, mais c’était sans compter avec le nouveau Kingsman qui, forcé en troisième épaisseur, a amélioré sa position à partir du 1100m. Nao Faz Mal, qui avait de nombreux partisans, était idéalement placé à la corde. Why Wouldn’t Yew précédait Affranchi et Dreamforest. Kingman a tenté de piéger ses adversaires à environ 450m de l’arrivée en lançant le sprint de loin. Mais, comme attendu, il n’a pu continuer sur sa lancée. Il est néanmoins parvenu à accrocher à la quatrième place. Il mérite d’être suivi la prochaine fois. Carlas Mambo a été le premier à le rattraper alors que Zigi Zagi Zugi n’en pouvait plus. Nao Faz Mal aurait sans doute pu offrir une meilleure résistance, s’il n’avait pas versé à l’intérieur en ligne droite. Il en est de même pour Why Wouldn’t Yew.

Emerald Band améliore son propre record

Il fallait être vraiment fort pour battre Emerald Band. Il fallait en fait courir sous les 55s. Aucun de ses adversaires n’a pu le faire et c’est Emerald Band qui a placé la barre à un niveau que personne ne pouvait atteindre. Plus d’une demi-seconde de moins que l’ancienne marque (55 :08) qui était déjà sa propriété. Le nouveau record est désormais au niveau de 54 :58 et il ne sera pas facile à battre dans un futur proche. Emerald Band s’est montré le plus véloce au départ. Montego Bay et autre Raheeb n’ont vu que du feu. Si on regarde de plus près les temps fractionnés, on note que le rythme n’a pas été d’un niveau trop élevé, mais il était néanmoins rapide. Bernard Fayd’herbe avait fait de sorte pour que son cheval conserve des ressources pour la ligne droite finale. En  effet, c’est à 300m de l’arrivée qu’Emerald Band a mis le turbo. On a vu Harmonica incapable de soutenir la comparaison. Et on savait dès lors que le cheval de Vincent Allet ne serait pas battu et il a relégué son poursuivant le plus proche à trois longueurs tout en parcourant les derniers 400m en 23 :66. Harmonica a perdu le bénéfice de la deuxième place au profit de Ninotto. Raheeb a terminé à la quatrième place devant Great Stohvanen qui a été contraint à courir en troisième épaisseur.  Le doublé également pour le tandem Vincent Allet-Bernard Fayd’herbe avec Charleston Hero qui était venu tenter sa chance dans une valeur supérieure, après avoir été battu par son compagnon de box Eight Cities, alors qu’il était le grand favori de la course. Cette fois, les chances de Charleston Hero étaient vendues à Rs700, alors qu’il était coté à Rs 400 à l’ouverture des paris. On a tendance à croire que cette épreuve s’est déroulée de la même façon que la course remportée par Eight Cities. Duke’s Domain s’est vite retrouvé en tête avant de réduire le rythme après 400m de course. Charleston Hero, conscient que le leader n’allait pas imprimer un rythme soutenu, s’est mis en position pour l’attaquer à n’importe quel moment. All Aboard n’était pas loin en cinquième position. C’est le placement de Jet Stream qui était le plus inquiétant car il occupait la dernière place. Et, vu le tempo imposé dans la partie initiale, il lui serait difficile de revenir sur les chevaux de tête. Ce n’est qu’à 600m de l’arrivée que le rythme s’est accéléré avec un lapse de moins de 11s. On pensait que Charleston Hero allait attaquer de loin, mais il semblerait que Bernard Fayd’herbe avait une confiance absolue en sa monture. Ainsi, malgré la résistance de Derreck David, Duke’s Domain a dû s’avouer vaincu. Viking Trail s’est bien battu au finish, mais doit se contenter de la quatrième place. Les autres engagés n’ont pu animer la ligne droite finale.
Battu avec Duke’s Domain, Derreck David s’est racheté avec Huyssteen alors que Shadowing a échoué dans sa tentative de remporter sa deuxième course en deux semaines. Et pourtant, la monture de Manuel Martinez a tout eu en sa faveur. Vite en tête, aucun adversaire n’a essayé de lui disputer le commandement. Purple Tractor est resté au même rythme alors que Tripod a été repris par Rye Joorawon. Les feux étaient donc au vert pour le représentant d’Amar Deep Sewdyal. Son jockey ne s’est pas fait prier pour réduire le rythme au maximum car la tenue de son cheval est douteuse sur 1365m. Seul à l’avant, ce n’est qu’à 600m de l’arrivée que la course a été lancée. Choir Of Angels a été le premier à se mettre en évidence, mais il est vite rentré dans les rangs. Mambo Rock a fait montre de sa présence tout comme Huyssteen. Le premier nommé à l’intérieur et l’autre à l’extérieur. Mambo Rock n’a toutefois pu passer la surmultiplié dans les derniers 75m, laissant le soin à Huysteen de la faire. Shadowing a essayé de résister, mais sa tendance à changer de ligne a joué en sa défaveur et il a été repris avant le passage du but. Dans cette course, on retiendra la bonne prestation de Pera Palace avec lequel Corné Orffer semble bien s’entendre. Dernier dans le parcours, il a accéléré pour prendre la quatrième place devant Gimmetherain qui n’a été qu’un simple spectateur. À noter que le nouveau Wave est resté au poteau.  Le coup de deux pour Ricky Maingard et Corné Orffer avec la victoire de Dark Force. Le cheval a très bien démarré cette fois et, comme le dit son entraîneur, il n’a jamais donné l’impression de verser à l’intérieur, comme l’avait rapporté le jockey qui l’avait piloté lors de la 20e journée. On a été sous l’impression que Jameer Allyhosain aurait dû insister à l’intérieur au départ et démontrer clairement son intention à mener le peloton. De ce fait, une fois en tête, Corné Orffer a pu régler la course à sa guise et facilement repousser l’attaque de Ponciani. Après la course, le jockey de ce dernier a logé une réclamation contre le gagnant, évoquant une gêne au départ. Sa contestation n’a pas été retenue. Troisième à l’arrivée, on retrouve le surprenant Internet Kid qui s’est sans doute mieux adapté à la distance du jour, à moins qu’il ait vraiment effectué des progrès. Sa prochaine tentative doit être suivie. Son compagnon de box, Ku Du Tu a terminé quatrième. Rameshwar Gujadhur et Derreck David n’ont pas été en reste car ils ont remporté la dernière course avec Middle Path qui a eu une course idéale à la corde en troisième position. Il s’est imposé facilement devant Silver Song, Italian Way et Minaloushe Venture. Vu que Rousset est rentré bredouille, le champion sortant a saisi l’occasion pour réduire son retard à Rs 168 000 alors qu’il était de l’ordre de Rs 531 000 à l’issue du dernier week-end.

Sooful suspendu

Dinesh Sooful a écopé d’une suspension d’une journée pour une faute d’interférence alors qu’il était associé à Triple Fate Line. Il n’a pas pris toutes les précautions nécessaires pour empêcher que sa monture ne gêne Henry Tudor peu après le départ. Il a préféré une suspension à une amende. Plusieurs enquêtes sont prévues mardi matin. Parmi, il y a l’incident impliquant plusieurs chevaux quand Shadowing a été dirigé vers l’intérieur au 1300m de la 6e course. Les premiers 200m du sprint de 990m remporté par Dark Force, seront aussi passés au peigne fin par les Racing Stewards.