Twist Of Fate aura le handicap contre lui samedi, mais demeure le favori et vise une deuxième victoire au Champ de Mars

La première manche du championnat des stayers aura lieu demain. La joute s’annonce très disputée avec la crème des compétiteurs de l’île qui sera en action. Twist Of Fate, dauphin d’Undercover Agent dans la dernière Classique, avait dominé plusieurs des compétiteurs qu’il affronte. Toutefois, le handicap ne plaide pas en sa faveur et le réajustement de dernière minute, suite à la réclamation du Dr Hemant Kumar Gujadhur à la GRA, instance qui lui a donné raison, vient encore corser sa tâche. Patrol Officer, élément de Gilbert Rousset, ne portera que 55 kilos sur le dos, alors qu’Opéra Royal et The Dazzler auront, eux, 2,5 kilos de moins par rapport au programme officiel et tous deux pourraient se sentir pousser des ailes avec une légère charge sur le dos. Alshibaa, qui effectuait sa rentrée le 4 juillet, est plus affûté et sera lui également un des principaux animateurs de la ligne d’arrivée avec un avantage de 5 kilos sur le favori, alors que celui qui a affolé le chronomètre ces derniers temps reste Alyaasaat, compétiteur qui portera le même poids (58,5 kg) qu’affiché initialement, Nishal Teeha ne pouvant pas faire le poids.

Que Twist Of Fate soit le meilleur cheval de la course, on en a aucun doute, mais sur la base de la Barbé Cup, le handicap rend cette épreuve très ouverte. Bernard Fayd’herbe ne voudra en aucun cas se retrouver en one off avec ses 61 kilos et Ricky Maingard en fin tacticien devrait faire travailler le top weight sur la partie initiale si jamais le pensionnaire de Vincent Allet voudrait se placer devant lui. Alshibaa s’était d’ailleurs montré tout aussi rapide que Twist Of Fate dans le Barbé.

Marshall Foch, placé complètement à l’extérieur, appréciera la distance rallongée et son entraîneur pourrait également être tenté de durcir la course pour favoriser les desseins de Patrol Officer et d’Alyaasaat, qui apprécieront une course rondement menée. Twist Of Fate demeure maniable, mais on croit qu’il aura besoin d’un parcours limpide ce samedi pour être en mesure de tenir la gageure face à des concurrents qui auront l’avantage sur lui au niveau du handicap. Il reste malgré tout notre favori.

Le cheval champion 2020, Patrol Officer, a joué de la malchance en plusieurs occasions cette saison et n’a pas encore pu s’exprimer au mieux de ses possibilités. Après une monte qu’on qualifiera de moyenne de la part de Swapneel Rama à sa rentrée, il n’avait aucune chance de mieux faire dans le Barbé à poids d’âge, dans une course qui avait été réduite à un sprint. Lors de son ultime sortie, on peut penser qu’il aurait pu pousser Undercover Agent dans ses derniers retranchements, mais alors qu’il se rapprochait vivement au dernier virage, il avait été coupé dans son action à un moment crucial et étant un grand gabarit, il avait pris du temps pour retrouver son momentum, et cela lui avait été préjudiciable à plus d’un titre. On n’a rien à dire de sa forme actuelle et sa première ligne devrait lui permettre de suivre dans le meilleur dos possible, celui d’Alshibaa, avant qu’il ne produise son effort aux 500m. Avec ses 55 kilos, il sera un os dur à croquer.

L’article au complet dans l’édition du Mauricien du 13 août.