- Publicité -

Tourisme – Pravind Jugnauth : « L’heure de la reprise touristique a sonné »

Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, qui procédait hier soir à l’ouverture de l’hôtel Sunrise Attitude, à Belle-Mare, est d’avis que « l’heure de la reprise touristique a sonné ». C’est en tout cas ce qu’il a affirmé devant un parterre d’invités composés de représentants de l’industrie du tourisme.

- Publicité -

Le Premier ministre affirme que « l’industrie du tourisme surmontera et remontera la pente avec l’ouverture des frontières ». En ce sens, il a fait état de la campagne de vaccination de la population et de la reprise des vols aériens. « Nous avons de bonnes raisons d’être optimistes pour l’avenir », a-t-il dit, citant les atouts de Maurice, comme « la chaleur mauricienne » et les sites touristiques. « Ce sont des qualités qui font la renommée de Maurice. (…) La situation sanitaire est maîtrisée », a-t-il.

Pour aider l’industrie dans ces moments difficiles, il a cité les mesures prises par son gouvernement, notamment le Wage Assistance Scheme, qui a forcé le déboursement de Rs 10,5 milliards. Ce plan sera d’ailleurs étendu à décembre de cette année, a-t-il affirmé. « Une somme additionnelle de Rs 2,4 milliards est déboursée pour payer les salaires des employés de cette industrie. » De plus, il fait ressortir le financement d’une somme de Rs 15,9 milliards de la Mauritius Investment Corporation à l’intention des opérateurs du secteur touristique.

Présent lors de cette cérémonie, le Deputy Prime Minister et ministre du Tourisme, Steven Obeegadoo, s’est dit heureux de l’ouverture des frontières. « Nous avons réussi le pari de la réouverture du 1er octobre », dit-il, avant de préciser que, depuis la réouverture, 29 000 touristes ont déjà foulé le sol mauricien. Mais de ce nombre, 19 sont aussi positifs au Covid-19.

Comme à l’accoutumée, il a également parlé de la campagne de vaccination du gouvernement, précisant que 90% des adultes ont déjà reçu leur première dose et que 40% des élèves ont aussi été vaccinés. « Nous avons réussi notre gestion du Covid-19 », estime-t-il. Avant de se réjouir de l’investissement des hôteliers durant la période de confinement. Pour lui, il s’agit d’un « acte de confiance dans la destination ».

Le Chief Executive Officer (CEO) d’Attitude, Jean Michel Pitot, a quant à lui parlé du Sunrise Attitude, dernier-né de la collection d’hôtels éco-engagés.

« Cet hôtel est une acquisition de l’hôtel Émeraude, devenu Émeraude Beach Attitude, le troisième hôtel du groupe, alors nouvellement crée et qui aura permis à la marque Attitude de décoller. »

L’hôtel Emeraude comprenait 61 chambres et a été rénové, agrandi et repensé. « Ainsi est né le Sunrise Attitude. » Désormais, l’hôtel compte 145 chambres et huit villas, avec piscine privative. L’établissement, dit-il encore, se démarque par son engagement de soutenir l’économie locale et de promouvoir les talents locaux.

« Le mobilier et les objets déco de l’hôtel sont majoritairement fabriqués par des artisans mauriciens talentueux à partir de matières premières locales. C’est précisément 77% de tout ce qui a été acheté pour le Sunrise Attitude qui a été fabriqué localement… et non importé ! » fait-il ressortir.

Par ailleurs, il rappelle que lors de ces 18 derniers mois, la nation mauricienne a été ébranlée par la pandémie mondiale. « Cette période a été difficile, bien sûr, mais elle a aussi accéléré la collaboration entre le secteur public et le secteur privé. Et nous constatons ces jours-ci le fruit de ces efforts », dit-il.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour