Le bailleur de fonds Kamlesh Radha, âgé de 27 ans, qui avait fait des dénonciations dans le cadre de la saisie de deux kilos d’héroïne dans les valises du constable Arvind Hurreechurn à l’aéroport, a comparu devant la Cour intermédiaire hier. Il est poursuivi pour possession de drogue. Kamlesh Radha – qui avait demandé à un certain moment l’immunité dans cette affaire – a plaidé non coupable. Son procès sera pris sur le fond le 20 janvier. Cinq témoins ont été assignés.

Kamlesh Radha avait fait une demande pour obtenir l’immunité, estimant qu’il avait collaboré avec la police depuis son arrestation en dénonçant ses complices. D’ailleurs, il a fait part de son intention de faire davantage de révélations qui mettraient à mal Ashish Dayal. Ce dernier avait bénéficié du statut de “star witness” dans un procès aux assises intenté contre Rudolf Derek Jean Jacques, alias Gro Derek, pour trafic de drogue. Toute cette affaire avait éclaté après l’arrestation du constable Arvind Hurreechurn le 25 octobre 2016 avec deux kilos d’héroïne dans ses valises alors qu’il rentrait de Madagascar. Il avait dénoncé son collègue Gary Gopaul comme étant son complice présumé et Shashikant Jayepall, comme faisant partie du réseau.

Arvind Hurreechurn avait déclaré avoir reçu Rs 400 000 pour transporter cette drogue et il a fait part de ses intentions à l’ADSU de faire d’autres révélations. Or, trois jours plus tard, il avait été retrouvé mort dans sa cellule au centre de détention de Moka. Officiellement, il s’est donné la mort par pendaison en utilisant le robinet d’un lavabo. Après cet épisode, l’enquête n’avançait plus jusqu’à une perquisition chez Kamlesh Radha à Solférino, Vacoas. La police l’a arrêté avec six grammes d’héroïne, cinq grammes de cannabis et Rs 499 200 soupçonné de provenir d’une transaction de drogue.

Dans un premier temps, l’ADSU n’a fait aucun lien entre lui et l’affaire de deux kilos d’héroïne. Sauf que quelques semaines plus tard, Kamlesh Radha avait indiqué qu’il faisait partie d’un réseau de drogue et que c’est Ashish Dayal qui l’avait introduit dans ce cercle pour être un bailleur de fonds. Il a ajouté avoir contribué environ Rs 500 000 pour l’importation de drogue de Madagascar et que les deux kilos saisis portent l’empreinte d’Ashish Dayal. Ce dernier est arrêté à son tour, de même que le constable Edgard Joly, un membre de l’ADSU qui était venu récupérer la drogue à l’aéroport en octobre 2016. Kamlesh Radha avait dénoncé également Westley Jasmin, qui avait recruté le constable Arvind Hurreechurn comme mule. Kamlesh Radha a plaidé non coupable. Son procès sera pris sur le fond le 20 janvier.