Photo illustration

Le porte parole du gouvernement, Zouberr Joomaye, a indiqué que l’autorisation du tour-opérateur, qui a fait appel à des taxis pour assurer l’acheminement des passagers vers les centres de quarantaine, a été suspendue avec effect immédiat hier, lundi 5 octobre.

C’est suite à une réunion avec le ministère du Tourisme et le tour-opérateur en question que le ministère a pris note d »’une entorse » au protocole établi.

En effet, l’opérateur avait sous-contracté cinq taxis pour l’acheminement des passagers de l’aéroport à leur hôtel.

Le ministère de la Santé est à la recherche des cinq chauffeurs de taxi ayant offert leur service, afin d’effectuer une évaluation de leur état de santé et de les placer en isolation.

 »Sans formation, nous ne savons pas quelles précautions ont été prises de leur part et dans quelles mesures ils auraient pu être exposés », a expliqué Zouberr Joomaye.

Par ailleurs, les chauffeurs qui ont transporté les deux passagers en provenance de Dubaï testés positifs à la Covid-19, hier, lundi 5 octobre, ont également été placés en isolation.