Cela fait plus d’une semaine que de nouveaux cas locaux de la COVID-19 ont été découverts à Maurice. Depuis, les nuits à Curepipe se ressemblent. Si les bus et taxis ont été interdits aux habitants de la zone rouge — où figure la ville de Curepipe — des bus spéciaux font des va-et-vient tous les jours, et surtout les nuits afin de récupérer les personnes concernées par le contact tracing. Ce soir pas moins de 5 véhicules, dont des autobus de 60 places et des fourgonnettes ont été déployés pour récupérer ceux qui seront transférés dans des centres de quarantaine.

En effet, cette nuit, plusieurs bus étaient stationnés à côté du collège royal de Curepipe, non loin de la station de police. Certains véhicules étaient remplis et selon le témoignage d’un des passagers ce soir qui déplore le manque de distance avec les autres passagers, « chauffeur la inn dir gayn drwa sa. Inn dir bizin plin bis-la ». Ces passagers issus du contact tracing du ministère de la Santé après avoir été en contact avec une personne positive craignent « de contracter le virus dans le bus » au cas où il ne l’aurait pas encore eu.

Cliquez ici :  5 723 3000  pour sauvegarder notre numéro de contact WhatsApp afin de contribuer à l’information avec nos lecteurs. N’hésitez pas à partager vos images et vos informations avec la rédaction pendant le confinement nationale.