Un officier de la Special Mobile Force s’est blessé à la machoire avec une arme à feu, ce samedi, 23 janvier.

Cet officier, âgé de 29 ans, admis à l’hôpital de Candos, a dû subir une opération chirurgicale. Son état de santé est jugé sérieux.

Pour l’heure, les enquêteurs tentent de déterminer comment l’officier s’est blessé.

Une enquête a été ouverte.