Photo d'illustration

Un policier de la Special Support Unit (SSU) a fait accroire à ses collègues qu’il aurait contracté la COVID-19. Ce constable se trouvait à la croisée de Montagne Longue lundi soir dans un véhicule de la police. Or, il devait assurer la surveillance d’un hôtel de Grand-Baie, converti en centre de quarantaine.

Ses collègues de Terre-Rouge, qui passait dans les environs, ont noté que son comportement était louche. En plus, il sentait l’alcool. Ne voulant pas être pris en état d’ébriété durant son service, le policier a lancé « mo pe santi mwa gagn coronavirus. Mo pa pe kapav travay ». Il a accompagné ses collègues jusqu’au poste de police de Terre-Rouge où il a refusé de se soumettre à un alcootest. En plus, il avait un comportement agressif envers ses collègues. Ces derniers ont finalement consigné une entrée contre lui pour « refusing to undergo Alcotest ».