(Photo by Angela Weiss / AFP)

Les autorités comoriennes ont annoncé avoir enregistré dans l’archipel leur premier cas mortel de coronavirus, qui a fait selon leur dernier bilan un total de huit contaminations.

Quatre nouvelles infections au Covid-19 ont été recensées pendant les dernières vingt-quatre heures, dont trois sur l’île de Mohéli, la plus petite des trois îles du pays, selon une note du ministère de la Santé consultée jeudi par l’AFP.

« Nous déplorons à ce jour un décès dû au Covid-19 », ajouté la note, sans livrer d’autre détail.

La situation de l’épidémie aux Comores a fait l’objet d’une polémique avec la France ces dernières semaines.

Successivement, le préfet de l’île française voisine de Mayotte et l’ex-ministre Dominique Voynet avaient rapporté en avril un cas d’infection au Covid-19 sur le sol comorien, s’attirant les foudres de Moroni qui avait crié au mensonge.

Le premier cas a finalement été officialisé le 30 avril par le président Azali Assoumani.

Quelques jours plus tôt, le chef de l’Etat avait imposé un couvre-feu aux quelque 800.000 habitants de son pays, l’un des plus pauvres de la planète, pour tenter d’endiguer la progression de la pandémie sur son territoire.

-AFP