Les nouveaux diplômés autour du chancelier de l’UoM, Jean Claude Autrey

Pour la première fois dans les annales de l’Université de Maurice (UoM), des licences en Musicologie (BA Hons Music Degree) ont été remises mardi matin à 13 étudiants. « L’octroi de ce diplôme constitue une étape importante dans l’évolution de l’UoM », affirme Jean Claude Autrey, chancelier de l’université. De cette première promotion de 13 étudiants, six font déjà partie de l’ensemble musical de la force policière à Maurice.

Les 13 étudiants ayant reçu leur licence sont Daniel Petit, Jean Clair Seevraz, Megane Duvergé, Leckrani Mohun, Julio Lebon, Kumar Surun, Hans Saramandif, Ashwin Veeramundar, Jean Michel Sauleck, Gerald Moutoussamy, Michael Figaro, Jean René Bastien et Ashley Patten.
Retraçant le chemin parcouru menant à ce diplôme, Jean Claude Autrey explique qu’au départ, l’UoM n’avait aucune compétence ni infrastructure à cette fin. « Nous avons alors approché le Professeur Wolfgang Mastnak, détenteur de la chaire de musique à l’Université de Munich, et qui enseigne également en France, en Grande-Bretagne et en Chine, pour élaborer un cursus digne d’une licence universitaire, qu’il a fait à titre gracieux, et nous lui en sommes redevables. Le Professeur Mastnak détient cinq doctorats et parle huit langues. Il a ensuite lancé le cours et a enseigné les études orchestrales et la composition musicale », a-t-il expliqué.

Parmi les compétences locales qui ont participé à ce cours de musicologie figure Neelesh Bucktowar pour le saxophone et la flute, Katrin Caine et Adeep Chuckowry, pour les études instrumentales, Roxane Firmin pour le violon et Viktoriya Multykh (Moultic) pour le piano. L’université a aussi fait appel au conservatoire français de musique de La Réunion, un des quatre conservatoires français de musique. L’université a utilisé les facilités offertes par l’orchestre de la police. Le chancelier a remercié pour cela Mario Nobin, alors commissaire de police, Khemraj Servansing, le présent titulaire, et Jean-Clair Seevraz, responsable de l’orchestre de la police. Jean Claude Autrey a aussi remercié Leela Devi Dookun, vice-Première ministre et ministre de l’Éducation.