- Publicité -

Victoria Urban Terminal : Mille échoppes pour 1 183 marchands ambulants

Il n’y aura que 1 000 échoppes au Victoria Urban Terminal alors que 1 183 marchands ambulants sont recensés par la mairie de Port-Louis et qui opèrent dans cette région. « Il y aura un tirage au sort la semaine prochaine et nous attendons un avis légal pour décider de la meilleure façon de mener cet exercice », a déclaré le lord-maire Mahfooz Cadersaïb. Ce dernier a rassuré « qu’il n’y aura aucune discrimination lors de cet exercice » et que « personne ne pourra choisir le numéro d’étal qu’il ou elle souhaite, les candidats devant accepter la place qui leur sera allouée ».

- Publicité -

Ce sont les marchands opérant au Jardin de la Compagnie, Ruisseau du Pouce, Decaën, Monneron et à l’arrière du bâtiment LIC qui sont concernés par ce tirage au sort alors que ceux opérant à la place d’Immigration doivent prendre leur mal en patience en attendant la construction de l’Immigration Urban Terminal. Selon Mahfooz Cadersaïb, 113 marchands sont assurés d’obtenir une place au Victoria Urban Terminal « étant donné qu’ils ont un contrat avec la mairie et qu’ils s’acquittent déjà d’un loyer ».

Aux 183 candidats qui n’auront pas de place, le lord-maire a donné l’assurance qu’ils auront la priorité aussitôt que l’Immigration Urban Terminal sera prêt. « Oken marsan pa pou delese. Zot bizin tir sa dout la dan zot latet », a déclaré Mahfooz Cadersaïb. Et de poursuivre : « Au cas où certains parmi les 1 000 marchands choisiraient de se désister, alors leurs places seront attribuées parmi les 183. »

Ces décisions ont été votées à l’unanimité lors d’un conseil spécial à la mairie de Port-Louis, lundi, en l’absence des conseillers de l’opposition. Cependant, ces derniers pourront consulter la liste des marchands au bureau du lord-maire et même assister au tirage au sort.

Par ailleurs, des 1 000 échoppes disponibles au Victoria Urban Terminal, 800 sont des “Non-Food Stuff”, 45 sont destinées pour les “cooked foods”, 52 pour les “pre-cooked foods”, et 103 pour les “veg food”. La mairie prévoit que les marchands pourront opérer à partir d’avril 2022 lorsque les travaux seront achevés.

En ce qui concerne le montant du loyer, aucun chiffre exact n’a encore été arrêté à ce stade et il sera communiqué dans les prochains jours. Profitant de l’occasion, Mahfooz Cadersaïb a avancé que ce projet de terminal s’inscrit dans la modernisation de Port-Louis. « Nu bizin rapel dan ki kondision ban marsan ti pe travay lor trotwar, gagn pouse ar la polis. Aster zot pou ena enn plas pou zot. » Il a indiqué qu’après le décès d’un marchand, sa place pourra être occupée par un proche. « Le gouvernement souhaite donner l’opportunité aux marchands de devenir des entrepreneurs. »

D’autre part, le lord-maire a été très critique envers l’opposition en s’attaquant au Parti travailliste « qui a détruit le projet de Hawker’s Palace lorsqu’ils ont remporté les élections en 2005 ». Et concernant les conseillers du PMSD absent du conseil lundi, il estime que ces derniers « n’ont pas à cœur le problème des marchands ambulants ».

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour