« En tant que Mauricien, je fais mon devoir de citoyen. Il est temps de sortir de devant vos ordinateurs pour venir donner un coup de main et nettoyer notre plage », encourage un internaute qui fait un appel à la mobilisation sur les réseaux sociaux.

« Mo demann tou dimounn pran enn touk, pran enn balti, pran drom ki ena kot zot vinn donn koudme netway nou lagon, parski pa enn ti zafer ki pe trouve-la », ajoute-t-il.

Cet appel rejoint celui lancé par d’autres Mauriciens et ONG, qui crient au rassemblement et se réunissent pour tenter de mitiger les dégâts causés par la fuite d’huile provenant du Wakashio, vraquier échoué sur les récifs de Pointe d’Esny depuis le 25 juillet.