Le ministre des PME et des Coopératives, Sunil Bholah, lors d’une rencontre avec les principaux exportateurs de l’industrie textile et de l’habillement, n’a pas caché son inquiétude pour ce secteur.

« Avec la pandémie, le secteur manufacturier est à genoux en ce moment », a-t-il confié à la presse le mardi 2 juin au siège du SME.

Cette rencontre avait pour objectif d’étudier une approche collective et coordonnée, en engageant toutes les parties prenantes en vue de répondre aux difficultés du secteur et identifier de nouvelles opportunités pour réorienter l’industrie vers un développement durable.

« La valeur de l’export de nos produits est de Rs 43 milliards. Le secteur embauche 31 000 personnes. Il n’y a pour l’instant pas de visibilité pour les semaines, voire les mois à venir », a expliqué le ministre.

A la suite de cette rencontre, Eric Dorchies, CEO de Ciel Textile, a indiqué que, depuis la crise, un dialogue entre le secteur privé et public a été initié. Il a souligné que le ministre s’est mis à l’écoute des opérateurs et de leurs préoccupations.

Le CEO de Ciel Textile a déclaré que le déconfinement entraîne pour lui « un sentiment positif de redémarrer après deux mois à la maison » et que les employés se sont, pour leur part, sentis soulagés de reprendre le travail.

« Aujourd’hui, on a deux mois de visibilité sur nos carnets de commandes. Sur le court terme, nous avons un énorme challenge sur l’exportation et la logistique. La priorité est de mettre à disposition l’air cargo à un prix raisonnable », a soutenu Eric Dorchies.

Suivant la présentation du Budget, ce jeudi 4 juin, le ministre Bholah rencontrera une nouvelle fois les opérateurs pour un débriefing.