Six ans de cela, Maurice avait participé aux championnats d’Afrique féminins -18 ans à Tana

L’occasion était belle, mais Maurice a renoncé à la participation aux championnats d’Afrique -18 ans de volley-ball au niveau masculin. Pour des raisons sanitaires et la fermeture des frontières, la sélection mauricienne fera une croix sur cette compétition qui se déroulera à Madagascar du 20 au 28 février prochains. Une compétition qui se voulait surtout qualificative pour les championnats du monde.

« C’était effectivement une chance en or, vu que Madagascar ne se situe pas réellement loin de chez nous. Toutefois, vu les circonstances actuelles, avec la Covid-19, et l’absence de vols vers la Grande île, nous avons jugé plus prudents de renoncer à cette participation. C’est malheureux, mais trop de risques risquaient d’être encourus. Nous en avons déjà informé la Confédération africaine de volley-ball de notre forfait », fait ressortir Fayzal Bundhun, président de l’Association mauricienne de volley-ball (AMVB). Si les circonstances étaient autres, il était évident que la sélection mauricienne aurait pu se situer face aux formations du continent, après le lancement des présélections -18 ans et -20 ans la saison dernière. Il est à noter que ces présélections ont repris le chemin de l’entraînement au début de cette année au gymnase Pandit-Sahadeo à Vacoas.

Valeur actuelle, outre le pays hôte, trois autres équipes ont confirmé leur participation. A savoir, le Cameroun, la République Démocratique du Congo et la Tunisie. L’arrivée des différentes délégations est attendue le 20 février, alors que la réunion technique se déroulera le lendemain. Pour rappel, Madagascar avait organisé les championnats d’Afrique féminins -18 ans du 17 au 22 août 2016. La sélection mauricienne, alors placée sous la férule du tandem Martine Bistoquet-Prisca Seerungen, s’était inclinée face à celles de l’Egypte et de Madagascar.

La Confédération africaine a également établi la liste des pays qui abriteront les autres compétitions continentales. Soit l’Ouganda pour les championnats féminins -20 ans, le Nigéria pour les championnats masculins -20 ans, et l’Egypte pour les championnats féminins -18 ans. Quant aux championnats d’Afrique seniors (H et D), ils se dérouleront vers la fin de cette année, tandis que la période mars et mai a été choisie pour la tenue des championnats d’Afrique des clubs champions.