La saison 2020-21 de volley-ball devrait débuter fin septembre. Ainsi en a décidé le comité directeur de l’Association mauricienne de volley-ball (AMVB) lors de la réunion tenue au secrétariat administratif à Vacoas. Les premières compétitions devraient être le Charity Shield, qui mettra aux prises les champions nationaux et leurs dauphins, et les championnats nationaux 2A et 2B chez les hommes, et 1B chez les dames. Quant aux championnats de première division, ils se dérouleront sur une formule aller-retour, sans play-offs.

Après le Charity Shield qui mettra aux prises les Trou aux Biches Sharks au Quatre Bornes VBC en masculin et le Quatre Bornes aux Tranquebar Black Rangers en féminin, les trois championnats de division inférieure se dérouleront jusqu’au 15 décembre au rythme de deux jours la semaine. Du côté de l’élite, la compétition débutera fin octobre et une trêve sera observée du 15 décembre au 15 janvier, et les rencontres se dérouleront également deux fois par semaine. Les jours retenus pour toutes ces rencontres seront les mardis, mercredis, jeudis et vendredis. En attendant le coup d’envoi de ces différents championnats, le mois de juillet sera consacré à l’aspect administratif, avec l’affiliation des différents clubs, la période de transferts et l’obtention des playing-strenghts.

Pour ce qui est des sélections -18 ans et -20 ans, le coup d’envoi des séances d’entraînement au gymnase Pandit-Sahadeo à Vacoas devrait être donné vers la fin du mois prochain. Ces séances se tiendront les samedis, et une réunion devra être organisée au préalable avec les entraîneurs et les parents des volleyeurs. Pour rappel, les entraîneurs concernés sont Wincy Dedans et Christian Sandian (-18 ans-H), Dharmen Gundowry et Maïta Bassy (-18 ans-D), Sanjeev Jundoosing et Gopalraz Jugessur (-20 ans-H), Nassrullah Loolmohamed et Géraldine Élysée (-20 ans-D). Le travail sera chapeauté par le directeur technique national, Zoran Kovacic.

Ces sélections pourraient participer à une première compétition à La Réunion en décembre. Une compétition organisée par la ligue réunionnaise et qui avait été programmée dans un premier temps du 8 au 16 août, avec la présence des sélections de La Réunion, de Guyane, la Martinique, Nouvelle-Calédonie, du Cameroun, de Mayotte, de Madagascar et des Seychelles.