Photo illustration

La demande pour des vols internationaux reste sévèrement touchée à l’échelle mondiale. Selon les derniers chiffres globaux, en septembre, la demande mondiale s’est effondrée de 88,8%, comparé à septembre 2019, alors qu’en août dernier elle avait reculé de 88,5%. La demande pour des vols domestiques a baissé de manière moins drastique (de 43,3% en septembre 2020, comparé à septembre 2019).

Cette catastrophe aérienne et économique pourrait être mitigée, selon les responsables de l’aviation mondiale, si les politiques des différents gouvernements s’assouplissaient au niveau de la quarantaine.