La passe de trois n’est pas à écarter pour Grégory Mayer

Après son succès jeudi à Bel Ombre, hier, Grégory Mayer a une nouvelle fois dominé l’opposition. En partant de Case Noyale, les coureurs ont emprunté la route de Petite-Rivière-Noire, Yemen, avant de revenir vers Wolmar, puis sur le sable de la Baie-de-Tamarin où ils ont traversé la magnifique rivière et ensuite pris la direction des Salines pour une arrivée à Case-Noyale, soit sur une distance de 52 km.

Comme lors de la première étape, avec un temps de 1h56’09, Grégory Mayer a devancé Yannick Lincoln (1h57’24), alors que Niels Hartmann (2h00’03) a complété le podium. En ce qu’il s’agit de l’étape de clôture, qui se tient ce matin, les participants ont à effectuer trois tours d’un circuit (Case Noyale/Bertrand) de 10 km.

« C’est un parcours avec beaucoup de montées graduelles et de descentes rapides »,précise
le directeur de course, Michel Mayer.

Rappelons que le champion en titre, Alexandre Mayer, a dû déclarer forfait pour cette compétition, car il participera à l’ABSA Cape Epic (course de VTT) en Afrique du Sud du 17 au 24 octobre.