Cardinal Maurice E. Piat se dit touché avec tous les Mauriciens par le désastre écologique qui s’est produit dans le beau lagon de Mahébourg. A travers un message publié sa la page Facebook du diocèse, le cardinal a tenu à « saluer ce bel élan de solidarité active et entreprenante qui s’est manifesté pour sauver ce qu’il était encore possible de sauver ».

Le cardinal a ainsi partagé une pensée spéciale pour les personnes vivant à Mahébourg, à Rivière-des-Créoles et dans les villages de la côte est de Pointe d’Esny et à Quatre Sœurs.

« Beaucoup de familles sont affligées par une odeur pestilentielle et persistante ; les pêcheurs et tous ceux qui gagnent leur vie sur la mer, souffrent particulièrement. Je pense aussi à tous ces trésors écologiques de la baie, des îlots, du littoral qui ont été gravement endommagés.  

Merci à tous ceux et celles qui l’ont organisé, et à tous ceux et celles qui ont participé et continuent de participer avec un entrain et une persévérance admirable.

C’est beau et c’est encourageant de voir se réveiller ainsi la société civile et de constater qu’elle est animée par une belle conscience écologique. Un tel réveil nous rappelle combien le rôle de la société civile est vital dans un pays et comment il doit être tenu en ligne de compte par les décideurs économiques et politiques.

Je fais appel à tous les chrétiens qui le peuvent et particulièrement aux jeunes. Qu’ils n’hésitent pas à se mouiller pour leur pays. Si vous voulez vous engager pour cette cause, vous pouvez vous enregistrer auprès du Ministère de l’Environnement, ou auprès d’Eco Sud qui transmettre la liste au ministère de l’Environnement. Vous pouvez aussi contacter Mauritius Wildlife sur ses hot lines ».