Le leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval, a félicité le député Richard Duval pour l’initiative prise en collaboration avec les membres de l’opposition pour saisir la Cour suprême de cette interdiction de circuler des députés. Il a remercié le chef juge, Asraf Caunhye, pour avoir accepté d’écouter personnellement cette affaire. Il a aussi salué l’équipe légale composée de Pazhany Rangasamy, avoué, Jacques Panglose, Lead Counsel, Adrien Duval, et Alexandre Leblanc et le conseil des amis légistes dans les différentes parties de l’opposition. « Cela souligne encore une fois le poids et l’indépendance du judiciaire qui est la seule institution en mesure de faire reculer le gouvernement. Je félicite le judiciaire pour son indépendance », a dit le leader de l’opposition.

C’est un grand pas pour la démocratie et cela démontre également comment, à tout moment, on peut agir pour défendre nos droits fondamentaux pour la démocratie. Il était impensable que plus de 500 000 personnes disposent d’un WAP pour circuler alors que les députés de l’opposition ne pouvaient le faire, surtout à un moment où il y a eu des inondations graves dans la circonscription de Richard Duval. « Tous les PPS peuvent circuler librement, alors que lui, il est bloqué chez lui », a-t-il dit.

Xavier-Luc Duval s’est dit satisfait que Pravind Jugnauth ait écouté les demandes de l’opposition concernant les factures d’électricité des personnes au bas de l’échelle. Il regrette toutefois que la classe moyenne n’ait pas été prise en compte. Il avait aussi au début de la conférence de presse exprimé des sincères condoléances et sympathies aux proches des victimes de la COVID-19, dont les dialysés et également aux parents du bébé, qui est mort dans des circonstances atroces au Maternity Ward du Sir Seewoosagur Ramgoolam National Hospital. « Plus jamais ça. Plus jamais de bébés morts dans des circonstances où il n’y a pas de gynécologues dans l’hôpital alors que le PRB a depuis longtemps établi qu’il doit avoir un gynécologue de garde en permanence ».