À l’heure des discours, les personnalités invitées à prendre la parole à la tribune, le vice-Premier ministre et ministre des Finances, Xavier-Luc Duval, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Devanand Ritoo, et le président du Mauritius Sports Council, Kris Appadoo, ont tous tenu à saluer la performance des sportifs pendant l’année 2011.
Lors de son allocution, Xavier-Luc Duval a parlé des sportifs comme de Mauriciens hors du commun. « Nos sportifs sont de grands Mauriciens. Leurs succès font notre fierté. » De plus, le Grand Argentier a tenu à rappeler pourquoi les sportifs suscitent tant le respect et l’admiration. « De par la discipline qu’ils démontrent et les sacrifices et les efforts qu’ils font quotidiennement, ils méritent pleinement cette admiration et ce respect. »
Tout en rappelant les bienfaits du sport et ses réalisations au temps où il était au ministère de l’Intégration sociale, Xavier-Luc Duval a aussi parlé des nouvelles bourses qui iront aux jeunes sportifs. « Cette année, le budget alloué permettra à 10 athlètes de bénéficier d’une bourse de perfectionnement d’une année à l’étranger. »
De son côté, le ministre Ritoo a fait un bilan de la saison, avec une liste détaillée de la performance des athlètes dans chaque compétition. « En 2011, les sportifs ont rapporté un total de 202 médailles, dont 52 en or. 38 médailles d’or aux JIOI. Avec un peu plus de réussite, notre moisson aurait pu être plus qualitative. »
Le ministre a aussi tenu à parler de la performance des nageurs qui ont récolté 10 médailles d’or aux JIOI et les quatre médailles d’or aux Jeux d’Afrique de Maputo, en septembre. « Maurice a terminé à la 13e place et surtout première de la région devant les Seychelles et Madagascar. »
Devanand Ritoo a demandé aux athlètes d’avancer afin d’atteindre l’excellence. « Nous devons nous donner les moyens de nos ambitions. » Il a cité Martin Luther King pour demander aux acteurs du monde sportif d’avancer afin que le sport progresse.
Et le ministre Ritoo de parler des réalisations ainsi que de prévenir ceux qui voudraient empêcher la progression du sport mauricien. « Nous avons revu le cash prize scheme, nous avons octroyé six bourses de perfectionnement à de jeunes sportifs. De plus, une somme de Rs 6, 3 M a été distribuée aux sportifs pour leurs performances. Ajoutez à cela la HLSU qui a soutenu les athlètes à hauteur de Rs 6, 4 M. »
De son côté, Kris Appadoo a souhaité que les activités proposées soient redynamisées. « Nous allons relancer le keep fit program, tout comme nous allons ouvrir les infrastructures au public. Certaines seront même ouvertes dès 5h du matin. » Tout en soulignant qu’il y a 25 ans le MSC ne gérait que quatre infrastructures il a conclu en disant qu’« aujourd’hui, nous en sommes à 40. »