Marcher pour sensibiliser les habitants aux méfaits de la drogue, l’alcool et la cigarette et promouvoir l’alternative qu’est le sport, plus précisément la pratique du Jujitsu. C’est l’objectif commun du Centre de solidarité de Rose-Hill et du Warrior’s Jujitsu Club de Paillotte à Vacoas. Les deux organismes ont décidé de conjuguer leurs efforts en vue d’une marche demain, samedi 3, de 09 h à 11 h.
Roshan Chenglerayen, responsable du Warrior’s Jujitsu Club, est catégorique : « Nous ne pouvons, en tant que citoyens responsables, laisser nos enfants, qui sont les jeunes de demain, ni aucun de nos amis, voisins et habitants de la même localité, devenir les cibles et victimes des fléaux que sont la drogue, l’alcool et la cigarette. » Pour ce faire, l’enseignant en culture physique au collège Saddul et animateur du club de Jujitsu, a sollicité l’aide du Centre de solidarité (CDS) de Rose-Hill.
Une première session de prévention a déjà eu lieu le mardi 28 février au centre de Paillotte. « Une centaine de personnes, dont des enfants membres du club et leurs parents, ont assisté à cette rencontre », explique Mario Poisson, travailleur social au CDS et responsable de la cellule Noubaz du centre. « Nous avons été très agréablement surpris par l’interactivité, dont a fait preuve l’assistance, signale pour sa part Kunal Naik, psychologue au CDS et membre du Jujistu Warrior’s Club. Jeunes et parents ont eu une foule de questions sur le sujet. »
Et d’ajouter : « Nous avons même eu des questions sur l’héroïne de la part d’enfants de 6-7 ans… C’est un signe que même à ce jeune âge, ces enfants ont entendu parler du produit. »
Et « une raison de les prévenir des dangers qui les guettent en les informant », soutient Roshan Chenglerayen. Le responsable du Warrior’s Jujitsu Club de Paillotte ajoute que « l’alcool est un gros problème dans notre quartier. À n’importe quelle heure du jour, on voit des gens, jeunes et moins jeunes, consommer des boissons alcoolisées. C’est très triste ! » Mais ce qui inquiète davantage notre interlocuteur, « c’est le fait que la vente de la drogue, par exemple, se fait au grand jour ! »
Roshan Chenglerayen relate comment quand il va déposer l’une de ses élèves chez elle après les cours, le soir, « je vois les allées et venues des véhicules dans cet endroit particulier du quartier. Et les gens qui s’adonnent alors à l’achat et la vente des produits ne sont nullement inquiétés… » « Nous pensons qu’il est très important de sensibiliser les gens, partout, pas seulement à Paillotte, à l’importance et aux avantages d’un sport, tel le jujitsu, pour épargner leurs enfants de devenir des victimes de la drogue, de l’alcool et de la cigarette », déclarent, d’une même voix, M. Poisson et R. Chenglerayen. D’où la marche de demain, samedi 3, dans les rues de Vacoas.
La marche débutera à 9 heures dans la cour de la municipalité de Vacoas-Phoenix. Les marcheurs emprunteront l’axe principal via La Caverne, Moderne, Solferino avant d’arriver au siège du Warrior’s Jujitsu Club de Paillotte. « Le maire sera présent, ajoute M. Chenglerayen. L’organisation tient à remercier « nos donateurs, notamment Paper Converting Ltd, Phoenix Beverages, Mauritius Cosmetics, la famille Bissessur et le magasin Kalidor pour leur aide dans cette entreprise. »
Mario Poisson souligne que « le CDS a été invité à renouveler régulièrement les sessions de prévention dans ce quartier ».