Les partisans du Ptr et du PMSD de la circonscription de Belle-Rose/Quatre-Bornes ont célébré hier soir un double événement, notamment le départ du MSM du gouvernement et la nomination de Xavier-Luc Duval aux fonctions de ministres Finances.
Une ambiance de campagne électorale prévalait hier soir à Pavillon à l’occasion de cette première réunion commune rouge-bleu. Nita Deerpalsing a fait comprendre que les divergences de vue qui auraient pu avoir existé entre Xavier Duval et elle ont été dissipées. Elle a affirmé dans le même souffle que la porte de l’alliance est ouverte à Rama Sithanen au cas où il souhaiterait apporter sa contribution au projet de réforme électorale. Il a observé que cette rencontre était l’occasion de célébrer le départ du MSM dans l’alliance et a qualifié la performance de Pravind Jugnauth comme un ministre des Finances « médiocre ».
Xavier Duval a parlé dans le même ton, en estimant qu’il n’y a pas eu de ministre des Finances dans le pays durant les 14 ou 15 derniers mois. « À une époque où l’économie mondiale connaissait une reprise, l’économie mauricienne aurait dû en faire de même. Il n’en a été rien. La croissance et l’investissement ont continué à stagner », a souligné Xavier Duval.
Le leader du PMSD a fait comprendre qu’il n’avait rien demandé à Navin Ramgoolam. Cependant, lorsque ce dernier l’a appelé un samedi matin pour lui annoncer qu’il comptait lui confier les fonctions de ministre des Finances et en lui demandant de ne pas refuser, il a accepté. « J’ai considéré que c’était un honneur », a-t-il confié.