Un grave accident de la route hier en début de soirée a fait une nouvelle victime. Percuté par un autobus de la Corporation Nationale de Transport en face du restaurant Mc Donald’s dans la capitale, Goolamhossen Cader-Fathemamode, 70 ans, a rendu l’âme peu de temps après, alors qu’il gisait sur l’asphalte dans une mare de sang. Le drame s’est produit vers 18h15.
Les premières informations recueillies par Le Mauricien auprès des témoins sur les lieux de l’accident hier, en attendant les conclusions de l’enquête policière, indique que l’autobus de la Corporation Nationale de Transport (CNT) quittait la rue John-Kennedy à Port-Louis pour regagner la gare du Nord. Alors que le conducteur de l’autobus immatriculé 3357 JL 00 négociait le virage à la hauteur du restaurant Mc Donald’s, une situation dramatique allait se produire ; Goolamhossen Cader-Fathemamode a tenté de traverser la route, quelques mètres après les feux de signalisation, pour regagner son véhicule garé sur une aire de stationnement. Il revenait du restaurant Mc Donald’s.
Pour des raisons qui restent à être déterminées, l’autobus devait violemment heurter Goolamhossen Cader-Fathemamode qui se trouvait au milieu de la route. Après l’impact, le piéton a été projeté quelques mètres plus loin. Les témoins avancent qu’à ce moment la victime, qui gisait dans une mare de sang, était toujours en vie. Les badauds qui s’étaient attroupés rapidement autour d’elle devaient alors multiplier les appels téléphoniques en vue d’alerter rapidement les secours pour que le blessé soit transporté de toute urgence à l’hôpital.
Mais le retard qu’a pris le SAMU pour arriver sur les lieux de l’accident a suscité une vive colère parmi les badauds, alors que les policiers étaient, eux, déjà présents on the spot pour les besoins d’enquête. Ces derniers ont également tenté de faciliter la circulation grandement perturbée à ce point stratégique de la capitale en début de soirée hier.
Une certaine tension régnait. « Ki serti zot la polis ? Zot pa mem kapav pran dimounn-la amenn li lopital, zot bizin atann SAMU ki p fer enn ta ler » devait lancer un individu à l’égard des policiers. Ces derniers devaient rapidement calmer les esprits surchauffés.
Le SAMU qui est arrivé sur les lieux « avec trop de retard », selon les badauds, n’a pu que constater le décès de Goolamhossen Cader-Fathemamode.
Selon le protocole établi par le SAMU, après le constat du décès de la victime de l’accident par les médecins de service, le transport de la dépouille relève d’un autre service. C’est finalement dans un véhicule de la police que le corps du retraité a été transporté à la morgue du Princess Margaret Orthopaedic Centre à Candos à des fins d’un examen post mortem.