Le KwaZulu Natal Youth Wind Band, à Maurice depuis une semaine, poursuit sa tournée dans le pays pour le plus grand bonheur du public. Il se produit aujourd’hui à Roche-Bois et à Cité Mangalkhan.
Formé de musiciens spécialistes dans des instruments à vent, le KwaZulu Natal Youth Wind Band (KZNYWB) offre plus que de la musique classique. Ses membres proposent un répertoire varié pour tous les âges et tous les goûts. Après quelques représentations publiques, dont la dernière a eu lieu hier à la mairie de Quatre-Bornes, ils seront aujourd’hui à 14 heures au centre 1er-Février à Roche-Bois et à 17 heures à Cité Mangalkhan Contrairement à ce qui avait été annoncé, ils ne joueront pas avec le Opera Mauritius Youth Orchestra. Le groupe donnera demain son dernier concert public dans l’amphithéâtre de Mahébourg à 16 heures.
Le KZNYWB, formé en 1977 sous le régime apartheid, regroupe des jeunes de 13 à 26 ans. Nombreux d’entre eux sont issus des milieux défavorisés du KwaZulu-Natal. Ce n’est qu’en 1995 que l’ensemble a pris le nom de KwaZulu-Natal Youth Wind Band « adoptant le pas aux évolutions politiques de ce pays ». L’objectif de cet orchestre consiste à réunir des jeunes issus de tous milieux et de donner une chance à ceux qui ont du talent, mais qui n’ont pas de moyens pour fréquenter les écoles de musique. Leur registre va de la musique classique au jazz en passant par les rythmes du swing ou encore de la musique traditionnelle sud-africaine, fait ressortir un document de presse émis par le département Culture et Avenir.