Suraj Ramessur a été provisoirement inculpé devant la Bail and Remand Court de l’assassinat de Veenoo Naiko à Route-Bassin, Quatre-Bornes. Le corps inanimé de la victime a été retrouvé la tête dans une cuvette un jour après la déposition de sa soeur, la Woman Police Constable Boodhoo, affectée à Rose-Hill. Le suspect est toujours entre les mains des hommes de l’assistant surintendant de police Monvoisin de la Western Division de Rose-Hill. L’enquête se poursuit sous la supervision de l’assistant commissaire de police Max Louison.
Le corps inanimé de Veenoo Naiko (alias Sunita), une veuve de 38 ans, a été retrouvé samedi en début d’après-midi à son domicile à Route-Bassin, Quatre-Bornes. Suraj Ramessur a été arrêté par les limiers de la Western Division hier. Il a comparu devant la Bail and Remand Court (BRC) à Port-Louis où une accusation provisoire d’assassinat a été logée contre lui.
Selon les sources proches de la police, Suraj Ramessur serait passé aux aveux hier après-midi. Le suspect, à l’heure où nous mettions sous presse, était toujours entre les mains des hommes de la Western Division pour un interrogatoire serré. L’enquête a été placée sous la supervision du Divisional Commander de la Western Division, l’assistant commissaire de police (ACP) Max Louison.
Le suspect soupçonnait Sunita d’entretenir une liaison avec un autre homme et jaloux, il s’en serait pris à elle. Vendredi, la soeur de la victime, la Woman Police Constable (WPC) Boodhoo, appelle plusieurs fois Sunita mais personne ne répond. Elle décide de se rendre à son domicile à Quatre-Bornes et elle voit les deux enfants de sa soeur toujours dans leur uniforme devant la maison verrouillée. La policière décide alors de consigner une déposition au poste de police de Quatre-Bornes pour retrouver sa soeur.
Les policiers, lors de l’inspection de la maison de la disparue, devaient découvrir le corps dévêtu de Sunita, la tête plongée dans une bassine d’eau. Les hommes du Scene of Crime Office (SOCO), ceux de l’assistant surintendant de police (ASP) Monvoisin de la Western Division de Rose-Hill devaient vite se mettre sur la piste du principal suspect, l’amant de Sunita. La veuve aurait été souvent victime de maltraitance de la part de Suraj Ramessur, un chauffeur de taxi, habitant rue Gopalsingh à Quatre-Bornes.
Dans l’après-midi de samedi, le corps de la victime a été transporté à l’hôpital Victoria aux fins d’autopsie. L’examen post-mortem, effectué par le Principal Police Medical Officer le Dr Maxwell Monvoisin, a révélé que le décès de Sunita est dû à une ligature strangulation. Lors de la découverte macabre des limiers, la victime avait en effet une corde autour du cou. Le coupable aurait ensuite tenté de masquer le crime en suicide.
Suraj Ramessur entretenait une relation avec Sunita depuis qu’elle a perdu son mari dans des circonstances tragiques, il y a maintenant six ans. Sailesh Kumar Naiko avait été assassiné le 10 septembre 2006 à l’arme blanche à Cité-Kennedy. L’enquête policière était menée par la Criminal Investigation Division de Quatre-Bornes sous l’ASP Yousouf Soopun (NdlR : maintenant chef de la Major Crimes Investigation Team (MCIT) et ACP). Le Dr Satish Boolell, alors chef du département médico-légal, avait attribué la mort à une « stabbed wound to the heart ».