Le président de la République sir Anerood Jugnauth poursuit ses consultations au sujet de la contestation par le MSM du redécoupage électoral des arrondissements urbains. Aujourd’hui, le leader de l’opposition Paul Bérenger a rendez-vous à la State House pour préciser ses appréhensions contre des cas flagrants de Gerrymandering lors de cet exercice de délimitations en vue de favoriser les candidats du Parti travailliste aux prochaines élections municipales.
La Commission électorale a informé officiellement la présidence de la République qu’aux termes du Variation Order, les nouvelles listes d’électeurs dans les arrondissements urbains et les circonscriptions seront promulguées demain matin.
Le tête-à-tête Jugnauth/Bérenger avec en toile de fond les accusations de tripotage politique contre le ministre des Administrations régionales Hervé Aimée et des membres de son entourage politique au ministère, constitue une étape psychologique majeure à quatre semaines de la « grande rentrée politique » avec la reprise des travaux de l’Assemblée nationale le mardi 22. Il y a aussi le fait que samedi, les membres du comité central du MMM seront appelés à prendre un « vote de principe » à bulletins secrets  sur le projet d’alliance électorale « Remake 2000 ».
Lors des échanges du jour, le président de la République, qui aura à ses côtés le secrétaire à la State House, consignera de manière formelle les objections de Paul Bérenger aux délimitations des wards urbains formulées par le ministère dans le cadre du nouveau texte de loi régissant les Administrations régionales. Les arguments qui seront mis en avant par le leader du MMM devront convaincre sir Anerood Jugnauth dans sa logique favorisant un rejet des propositions dans la loi et exigeant le démarrage d’un nouvel exercice de redécoupage.
Interrogé par Le Mauricien en fin de matinée, Paul Bérenger a déclaré que “les discusions ont porté exclusivement sur le dossier du redécoupage. La réunion a duré une demi-heure et a été Minuted par les services de la présidence de la république. Des consultations officielles uniquement sur le redécoupage”.
Des observateurs politiques soulignent que cette rencontre sur fond d’éventuel report des prochaines élections municipales se déroule à deux jours d’une étape psychologique majeure sur le plan politique. Le vote à bulletins secrets sur le Remake 2000 au comité central du MMM de samedi retient l’attention même si l’issue ne devrait nullement être une surprise. Le plus important reste l’emballage qui accompagnera l’annonce des résultats de ce « vote de principe » au sujet de la prochaine alliance MSM/MMM, dont le leadership sera confié à sir Anerood Jugnauth, et les étapes subséquentes.
Avec un vote en faveur de l’alliance samedi, la balle devra se retrouver dans le camp du président de la République, qui n’aura d’autre choix que de commencer le « packing up » du Réduit. L’unfinished business de la présidence, dont le dossier du redécoupage électoral pour les municipales, fait que toute initiative de départ ne devrait se concrétiser qu’après les prochaines fêtes nationales du 12 mars avec le président des Seychelles, James Michel, en tant que Chief Guest.
Le body language du président de la République et du Premier ministre lors de ces sorties officielle pour le long week-end des célébrations de l’Indépendance sera suivi et analysé sous toutes les coutures en vue de déceler le moindre indice sur le plan politique.
Entre-temps, les premières étincelles pourraient se faire voir avec l’élaboration de la liste des décorés  pour le 44e anniversaire de l’Indépendance et le 20e anniversaire de la République. En principe, Navin Ramgoolam doit se rendre demain matin à la State House quinze jours après pour sa rencontre hebdomadaire avec sir Anerood Jugnauth for « Government Business » aussi bien que le programme des activités pour les fêtes nationales.
Par ailleurs, la Commission électorale a écrit officiellement à la présidence de la république pour l’informer que les nouvelles listes d’électeurs dans les wards des cinq villes et dans les circonscriptions seront publiées à l’officiel demain matin. Cette démarche s’inscrit  dans la perspective d’un Variation Order ramenant la date de l’entrée en vigueur de ces nouveaux registres du 16 août au 1er mars.