Le ministre de l’Industrie, du Commerce et de la Protection des Consommateurs, Cader Sayed-Hossen procédera au lancement de l’Observatoire de l’Industrie demain lors d’une cérémonie au Clos St-Louis, Pailles. Ce dispositif sera un outil pour la dissémination d’informations auprès des opérateurs économiques, investisseurs étrangers, décideurs, membres de l’académie, des étudiants et du public.
Conscient de l’importance que revêt l’information par rapport à la compétitivité des entreprises et de l’économie, et comme composante essentielle du processus de prise de décision, le ministère de tutelle, à travers l’Observatoire de l’Industrie, vise à promouvoir la collecte et la production de données statistiques et d’indicateurs de suivi pertinents pour le secteur de l’industrie.
À travers un portail informatique, l’Observatoire de l’Industrie met à la disposition de la communauté des affaires des données sur les tendances des marchés, le profil des compétiteurs et des accords commerciaux, cela pour une meilleure planification et prévision au niveau de la prise de décision d’investissement et de marketing. Les décideurs, quant à eux, peuvent faire le suivi des affaires sur le plan international, revoir les politiques et formuler des stratégies. L’Observatoire agira également comme un outil pour tout entrepreneur qui pourra avoir accès à des données vitales afin qu’il puisse mettre sur pied une entreprise ou élargir la gamme d’activités tout en prenant avantage des opportunités sur le marché global.
Ainsi, l’Observatoire de l’Industrie agira comme un “one-stop-shop” pour des informations pertinentes aux affaires. Via une utilisation optimale de données recueillies à partir de diverses sources téléchargées sur le portail de l’Observatoire, les opérateurs mauriciens seront en mesure d’assurer une meilleure planification et une prise de décision judicieuse, estime le ministère de tutelle.
La mise sur pied d’un Observatoire de l’Industrie repose sur le concept que dans cette ère numérique, le savoir et l’information sont essentiels pour la création d’entreprises compétitives, la gestion de sociétés globales ainsi que pour la mise à la disposition des consommateurs des produits et services utiles. Bien souvent ces données sont éparpillées sur plusieurs sites, ce qui fait que les opérateurs font face à des contraintes de temps et de ressources dans le captage de données précises.
L’Observatoire de l’Industrie contient des informations catégorisées sous neuf thèmes spécifiques afin de faciliter l’accès et la récupération des données par les utilisateurs. Le thème “Economy Watch” met en exergue les tendances des principales variables économiques ayant trait aux économies régionales et globales et la position de Maurice comme publiée par les organisations internationales. Les procédures à suivre pour mettre sur pied et agrandir une entreprise font partie du segment “Starting and Expanding a Business”. Le thème “Market Intelligence” fait provision de données sur les économies avancées, émergentes et régionales.
Sous la rubrique “Agreement”, le portail de l’Observatoire de l’Industrie donne un aperçu des accords multilatéraux et régionaux que Maurice a signé dont l’Accord de Partenariat Économique, l’Africa Growth and Opportunity Act, le Fair Trade Agreement avec la Turquie ainsi que des renseignements sur la Communauté de Développement d’Afrique australe et le Common Market for Eastern and Southern Africa. Autre rubrique : le développement durable sous lequel le public pourra avoir des renseignements, entre autres, sur le projet Maurice Île Durable, le mécanisme de crédit de carbone et les normes environnementales.
Le portail traite également du thème de la compétitivité globale sous lequel des indicateurs majeurs du rapport sur la compétitivité globale sont affichés. Y figurent aussi l’Industrial Statistics E-Book qui comprend des statistiques sur la performance du secteur manufacturier, la section “Trade Flows” qui se focalise sur les données de l’importation et de l’exportation des principales économies, et “Sectoral Briefs” qui donne un aperçu des secteurs pharmaceutiques, chimiques et des équipements médicaux, entre autres.