« 2011 a encore été une année difficile sur le plan économique global mais fort heureusement les entreprises du groupe CIEL ont fait preuve de résilience et ont réussi à maintenir le cap. » Ces propos d’Arnaud Dalais, président du groupe CIEL, dans l’édition de décembre 2011 du magazine du groupe (Horizons) témoignent parfaitement de l’environnement global dépressif dans lequel le pays a évolué tant au plan macroéconomique que microéconomique, et des efforts accrus que nos entreprises ont eus à déployer pour faire face à une conjoncture économique internationale de plus en plus déprimante. La crise, en particulier celle de la dette dans la zone euro, ne va pas s’estomper de sitôt et d’aucuns pensent que 2012 ne sera pas une année de tout repos pour l’économie nationale et nos opérateurs économiques.