Après les écoles primaires, le ministère de l’Éducation procédera à la rentrée prochaine à l’installation du premier tableau blanc interactif sous le Sankoré Project dans les établissements secondaires de l’île. Rappelons que le tableau blanc interactif et l’ordinateur doivent remplacer le tableau noir traditionnel en misant davantage sur les outils informatiques. Le ministre Vasant Bunwaree a d’ailleurs eu une rencontre avec la Délégation Interministérielle à l’Éducation Numérique en Afrique (DIENA) à Paris vendredi dernier.
Pour rappel, le premier tableau blanc interactif a été installé à la Burrenchobay Govt School. Depuis, l’installation se poursuit dans les autres établissements de l’île et toutes les écoles primaires devraient être équipées de cette nouvelle technologie à la prochaine rentrée. Le tableau blanc interactif fera également son entrée dans les collèges le trimestre prochain. Le ministère de l’Éducation s’attend à ce que les 8 000 salles de classe du primaire et secondaire du pays soient dotées de ce matériel interactif d’ici à 2015. L’installation du white board se fera dans un premier temps dans une dizaine de collèges identifiés par le ministère. Les autres établissements secondaires seront concernés par ce projet à partir de l’année prochaine. 
Récemment en mission à Genève pour une conférence sur l’éducation, Vasant Bunwaree a eu une rencontre avec la Délégation Interministérielle à l’Éducation Numérique en Afrique (DIENA) à Paris vendredi dernier en vue de discuter de la mise sur pied du projet Sankoré à Maurice.
Ce projet porte principalement sur la création de ressources pédagogiques numériques pour les enseignants et apprenants en fournissant aux écoles une interface TIC interactive. Le processus de création de ressources numériques est actuellement entrepris par le Mauritius Institute of Education (MIE) à travers son Centre of Distance Learning (CODL), où un centre d’apprentissage a été institué pour numériser le programme. C’est en février que l’institut a signé un accord avec la société française de e-learning Paraschool pour l’assister dans la phase de développement de matériel numérique et la formation pédagogique.
Le projet Sankoré s’inscrit dans le cadre des promesses faites il y a plus d’un an par la France et la Grande-Bretagne pour réaliser les objectifs du Millénaire de scolarisation primaire universelle (alphabétisation de 40 millions d’enfants et formation de quatre millions d’enseignants) d’ici quatre ans. Cette initiative offre une plate-forme de contenus pédagogiques pour la promotion de la révolution digitale dans les établissements scolaires. Les écoles primaires et collèges des pays africains sont concernés par ce projet. Le Sénégal a été la première plate-forme du projet. La délégation française ambitionne par ailleurs de faire de Maurice le pays pilote du programme.