Le ministre de l’Éducation et des Ressources humaines Vasant Bunwaree a convoqué samedi l’Union of Private Secondary Education Employees pour une réunion. Il a été question de la réintégration de M Baichoo, « injustement renvoyé » du Collège Professeur Basdeo Bissoondoyal. Le ministre a aussi décidé d’instituer un standing committee regroupant les représentants du syndicat et de la Private Secondary School Authority afin de régler certains problèmes administratifs.
Pour Yayah Paraouty, président de l’Union of Private Secondary Education Employees (UPSEE), cette rencontre avec le ministre de l’Éducation a été très positive. « Je précise que c’est lui qui nous a convoqué pour entendre nos doléances. » Cette démarche fait suite à deux manifestations récentes de l’UPSEE, respectivement devant le collège Professeur Basdeo Bissoondoyal à Flacq, géré par la famille Jeetah, et la Private Secondary School Authority (PSSA). « Nous avons discuté en priorité du cas de M. Baichoo, ancien professeur d’éducation physique qui a été injustement renvoyé du collège Professeur Basdeo Bissondoyal. Il est sans emploi depuis septembre 2011. »
Le ministre Bunwaree, qui s’est dit sensible au cas de cet enseignant, a promis de faire le nécessaire afin que M. Baichoo puisse trouver un emploi dans un autre collège. « Nous avons reconnu qu’il serait difficile pour lui de retourner travailler au collège Professeur Basdeo Bissondoyal. »
Autre sujet abordé : le cas des section leaders nommés en 2011, mais qui n’ont pas été rémunérés pour cela par la PSSA. Le directeur de l’autorité régulatrice, qui assistait également à la réunion, a promis de s’occuper du dossier et que le paiement nécessaire sera effectué au plus vite.
De même, le cas de 124 enseignants qui ne sont pas rémunérés à la hauteur de leur qualification et que l’UPSEE dénonce depuis 2008, a aussi été discuté. Il a été décidé que leur salaire sera ajusté avec effet rétroactif.
Avec tous ces développements, Yayah Paraouty se dit satisfait que les enseignants trouvent enfin « la lumière au bout du tunnel. »
Pour faire suite à cette réunion, le ministère de l’Éducation a décidé d’instituer un standing committee entre l’UPSEE et la PSSA. Ce qui leur permettrait de continuer à discuter des dossiers en suspens. Yayah Paraouty émet le souhait que les responsables de plusieurs départements de la PSSA y participent, afin qu’il y ait une meilleure coordination pour appliquer les décisions prises. Les litiges qui ne pourront être réglés à ce niveau seront référés au ministère de l’Éducation.
Yayah Paraouty a profité de cette réunion pour réclamer un meilleur traitement concernant les enseignants du MEDCO affectés dans les collèges d’État.