La Mauritius Telecom Foundation (MTF) a offert un chèque de Rs 12 millions à la National Empowerment Foundation (MEF) pour venir en aide à 13 000 familles qui risquent de se retrouver sans électricité pour non paiement de leur facture. Elles seront dotées d’un compteur numérique avec une carte prépayée qui leur permettra de mieux contrôler leur consommation électrique. La cérémonie de remise de chèque a eu lieu jeudi, à Mauritius Telecom Tower.
Si dans un premier temps, il était question d’inclure un service de messagerie dans le compteur lui-même pour que les gens sachent ce qui leur reste comme unités à être consommées, cette option a été revue pour une question financière, souligne le Premier ministre adjoint, Rashid Beebeejaun, lors de la cérémonie de jeudi. Selon lui, les familles seront cependant informées de leur compte par un service SMS sur leur téléphone portable. M. Beebeejaun indique que des proches de ces bénéficiaires pourront également aider à alimenter ce compte. « Au lieu d’offrir un cadeau à la fin de l’année ou à l’occasion d’une fête, ils pourront participer en payant leur électricité », suggère M. Beebeejaun, qui rappelle que le projet est à l’initiative de l’ex-ministre de l’Intégration sociale et de l’Economic Empowerment Xavier-Luc Duval. Constatant que de nombreuses personnes se retrouvaient sans électricité pour non paiement de leur facture parce qu’elles n’étaient pas conscientes de la quantité d’électricité qu’elles utilisaient et ne pouvaient plus s’acquitter de leur facture, car trop élevée, il avait suggéré qu’elles aient un compteur avec un service prépayé pour un meilleur contrôle.
Selon le ministre de l’Intégration sociale et de l’Economic Empowerment Suren Dayal, « c’est en se référant à leurs factures mensuelles qu’elles réalisent que leurs consommations sont au-dessus de leurs moyens ». Il rappelle qu’outre des arrérages et les pénalités imposées, les familles concernées doivent trouver Rs 450 additionnelles pour leur reconnexion au réseau. M. Dayal souligne que le compteur numérique peut être rechargé ou déchargé par des montants spécifiques. « Cet exercice peut se faire dans des Orange Shops de Mauritius Telecom, aux comptoirs du CEB et dans des coins de vente à travers le pays. L’abonné peut vérifier par SMS le niveau de crédit de sa consommation d’électricité », affirme le ministre de l’Intégration sociale, tout en soulignant l’importance de ne pas gaspiller cette ressource. Selon le ministre, « le manque d’électricité dans une maison contribue à perpétuer la pauvreté, car il entrave les études des enfants et la réception des informations diffusées à travers des appareils électroniques et digitaux, dont la télévision et l’ordinateur, et aussi ne permet pas une vraie vie familiale ».
Le ministre Dayal souligne que le service sera opérationnel « quelques mois après la signature de contrat entre la NEF,  Mauritius Telecom, la Mauritius Telecom Foundation et le CEB ». Il rappelle que ce projet est en ligne avec la vision et la politique du Gouvernement dans son combat pour l’éradication de la pauvreté absolue.
Lors de son intervention à cette cérémonie, le Chief executive officer de Mauritius Telecom Sarat Lallah, également président de la fondation, précise que ce sont 2 000 familles qui seront bénéficiaires dans un premier temps ; il touchera dans un deuxième temps 7 000 familles additionnelles, et éventuellement 13 000 familles.