Le Dr Janusz Kozinski, éminent expert en énergies renouvelables, arrive à Maurice aujourd’hui. Sa visite, qui durera jusqu’à samedi, est essentiellement centrée sur l’évolution du projet de raffinage d’huiles de lubrification usées que lancera à Montagne-Blanche dans les mois à venir la Virgin Oil (Mauritius) Ltd, dont le promoteur est le groupe indien Chandni.
Le Dr Kozinski est né en Pologne en 1959 et possède également la citoyenneté canadienne. Cet expert en énergies renouvelables a eu une carrière académique des plus impressionnantes. Il s’est illustré dans les institutions universitaires les plus importantes d’Europe, des États-Unis et du Canada.
Virgin Oil se propose d’effectuer la collecte d’huiles de graissage usées dans plusieurs entreprises à travers l’île et de la stocker avant de la raffiner à nouveau. Le produit final sera ensuite disponible pour être utilisé à nouveau par ces entreprises.
Les promoteurs ont toujours soutenu dans leur dossier qu’ils ont l’expertise et le savoir-faire technique pour mener la nouvelle opération de raffinage d’huile usée et affirment qu’après cette opération le produit final pourrait être utilisé à répétition sans pour autant perdre de sa qualité. À travers ce procédé, ajoute Virgin Oil, seulement un tiers de l’énergie, qui est normalement consommée pour la transformation de l’huile brute en huile de graissage, sera utilisé.
Virgin Oil/Chandni Oil Company (Mauritius) Ltd bénéficient, pour la réalisation de leur projet, des conseils techniques de Chennie-Tech Projects Pvt Ltd, des Émirats Arabes Unis, et qui apporte son concours à des promoteurs basés en Inde, au Moyen-Orient, dans l’Asie du Sud-Est aussi bien qu’en Afrique et en Amérique du Nord. La direction assure que l’emplacement de l’usine ne posera aucun problème de pollution ni à Rivière François (qui se trouve à une distance d’environ 400 mètres) ni à la population avoisinante – les habitations les plus rapprochées sont à quelque 500 mètres du site choisi pour la construction de l’unité de raffinage.