C’est demain matin dans la première partie de la matinée que Fabrice Coiffic sera en piste lors des séries qualificatives du 100 m hommes. Le sprinter mauricien sera engagé dans l’une des sept séries, la première se courant à partir de 10h à Londres (13h à Maurice).
À jour J-1, « tout se passe pour le mieux et il est prêt pour ce premier tour de ses premiers JO », affirme Éric Milazar, qui accompagne la délégation à Londres en tant qu’entraîneur.
Fort de son expérience de quatre campagnes olympiques en tant qu’athlète et de six mondiaux d’affilée depuis 1999, il a pour tâche de conseiller Fabrice Coiffic et l’aider à ne pas rater sa course.
« Lorsqu’on est tout près de faire sa course, c’est le mental qui prime. Il faut alors faire le vite et focus sur sa course. Il sait ce qu’il a à faire », explique l’ancien champion. À ce matin, la liste de départ des sept séries n’était toutefois pas encore disponible.
Hier était jour de repos pour Coiffic, pour faire le plein d’énergie. Car depuis leur arrivée au Village Olympique, le sprinter, Annabelle Lascar, qui sera la représentante mauricienne au 1er tour du 800 m dames mercredi, et Éric Milazar ont tout de suite reperé un petit stade bien discret pour s’entraîner loin des embouteillages.
Le complexe se situe à une quinzaine de minutes de route du Stade Olympique de Londres. La piste du type Mondo, donc non-granulée, y est excellente et très rapide, remarque Éric Milazar. Ce qui est idéal pour Coiffic, qui courra demain sur la même surface. « On peut s’y entraîner en toute quiétude avec quelques athlètes jamaïcains, africains et bahaméens. C’est vraiment très tranquille et idéal pour bien se concentrer. »
Les deux athlètes ainsi que leur coach et leur responsable de délégation, Claude Duval, sont toujours restés à l’écart des agitations autour du défilé de la délégation mauricienne. « Nous sommes soudés et nous attendons le jour J sans nous préoccuper des affaires des autres. La réunion technique s’est tenue mercredi et nous allons visiter le Stade Olympique demain (aujourd’hui). Les athlètes sont en forme et ne déplorent aucune blessure. Le moral est bon et les conditions aussi. Rien ne pourrait les empêcher, sauf imprévu, de se donner à fond comme prévu », assure pour sa part Claude Duval.
La première partie de la phase qualificative du 100 m hommes débutera donc à 10h à Londres. La seconde partie se poursuivra à partir de 12h30. Ses qualifications comporteront sept séries.