Photo illustration
  • La présélection en regroupement pour dix jours à Rodrigues, à partir du 26 novembre
  • Bernard Baptiste et Jean-Ian Carré en France, pour deux semaines, à partir du 5 janvier 2019

L’Association mauricienne d’Athlétisme (AMA) a rencontré les entraîneurs responsables des différentes présélections, lors de la semaine écoulée. D’abord lundi, puis mercredi, au stade Maryse Justin à Réduit. Deux rencontres qui marquent l’entrée en ligne droite pour les 52 présélectionnés, notamment à quatre mois de la finalisation de la sélection nationale en vue des 10e Jeux des Iles de l’océan Indien qu’organisera Maurice l’année prochaine (19 au 28 juillet).

Les grandes manœuvres ont été enclenchées à l’issue des deux rencontres de la semaine écoulée avec la finalisation du programme de préparation. Ainsi, à huit mois des Jeux, les présélectionnés sont tous conscients de l’enjeu et savent désormais quoi faire pour espérer intégrer la liste finale. L’AMA, elle, a mis en place les facilités nécessaires, à Rodrigues comme à Maurice, pour permettre aux athlètes de réaliser la meilleure performance possible. L’objectif étant de décrocher, cette fois, un total de 12 médailles d’or. Le président de l’AMA, Vivian Gungaram, dit y croire et espère que tous ceux concernés tireront dans le même sens, afin de ne pas commettre les mêmes erreurs qu’en 2015 à La Réunion, qui avaient coûté au pays, des médailles d’or.
Trois coureurs déjà au Kenya.

Nicolas Li Yun Fong et Bernard Baptiste
seront en stage en France, l’année prochaine

La course finale à la sélection est donc désormais lancée avec déjà une équipe de trois coureurs, nommément Mohamad Dookun (recordman du 1500m), Samuel Veilleuse et Yashin Karaar, présent au Kenya depuis mardi. Ces derniers demeureront pendant un mois et demi au centre de haut niveau de la fédération internationale de Kapsabet, qui se trouve en altitude. Selon Vivian Gungaram, les trois coureurs sont bien arrivés à destination et leur préparation a débuté dans les meilleures conditions qui soient. « C’est sûr que ce stage en altitude leur sera bénéfique. Ils reviendront transformer comme l’a été Mamad Dookun, lors de son dernier déplacement à Kapsabet », souligne-t-il.

Après ces trois athlètes, ce sont 35 autres présélectionnés qui mettront le cap sur Port Mathurin, Rodrigues, le 26 novembre pour un stage de dix jours dans l’île. C’est d’ailleurs la troisième fois que l’AMA opte pour Rodrigues, car pour Vivian Gungaram, l’île offre de très bonnes conditions de préparation. « C’est l’occasion et l’endroit rêvée pour réunir nos présélectionnés. Car tout y est pour permettre une bonne préparation », déclare-t-il. Ainsi, les 35 présélectionnés, aussi bien que les 15 Rodriguais, de même que les entraîneurs, résideront tous au Villa Coco à Anse-aux-Anglais.

Il est bon de souligner que l’AMA organisera une formation TOECS pour officiels techniques, du 26 au 30 novembre au stade Camp du Roi. C’est Vivian Gungaram et Khemraz Naiko qui animeront ces sessions de travail à l’intention d’une vingtaine de participants. Vivian Gungaram a précisé que c’est le comité organisateur des Jeux des Iles qui financera cette formation. En parlant des JIOI toujours, le comité régional et l’AMA organisera un deuxième semi-marathon test le 7 avril, après celui du 29 septembre dernier et qui, selon les organisateurs, avaient été une réussite.
Stage et compétition dès janvier

Après Rodrigues, la préparation se poursuivra à l’étranger, plus précisément à Nancy La Lorraine, en France où les lanceurs Bernard Baptiste (recordman du poids) et Jean-Ian Carré seront en stage du 5 au 20 janvier. Ils participeront également à des compétitions en salle. À Nancy, ils retrouveront aussi l’entraîneur Hervé Delaras lequel est attendu à Maurice, aussitôt qu’il sera disponible, afin de donner un coup de main à la préparation au niveau des marcheurs. À noter que Nicholas Li Yun Fong sera aussi à Nancy, pour un stage de trois semaines, en mai prochain.

Les lanceurs (javelot), Jessika Rosun et Vanessa Collin se rendront elles, en Afrique du Sud, plus précisément à Potchefstroom, la plus ancienne ville du Transvaal et première capitale de la république sud-africaine de 1852 à 1860. Les Mauriciennes y demeureront pendant un mois, soit de la mi-janvier à la mi-février. Par la suite, du 1er février au 15 mars, un groupe composé de sept sprinteurs avec entre autres, Jean-Daniel Lozereau, Jonathan Bardottier et de Jérémie Lararaudeuse, seront en stage-compétition en Afrique du Sud toujours, plus précisément à Stellenbosch. Un groupe de sept lanceurs (poids et marteau) sera à Pretoria et parmi, on retrouvera les Astridge Samoisy, Juliane Clair, Olivia Maljean. Quant à Christopher Sophie (disque), il sera lui à Pretoria du 1er au 20 avril et participera également à deux compétitions.

Pour conclure, Vivian Gungaram a indiqué Mohamad Dookun se rendra en France, après son passage au Kenya, avant de participer au championnat du monde de cross-country, le 30 mars au Danemark. Marie Perrier, nouvelle recordwoman du semi-marathon, qui étudie actuellement à Toulouse en France, participera également à cette compétition. Quant au recordman du triple saut, Jonathan Drack, également basé à Toulouse où il travaille, il sera en stage en janvier à Perpignan, du 27 décembre au 5 janvier où il aura également l’occasion de participer à des compétitions en salle. Il se rendra ensuite à Madrid en Espagne, soit du 6 au 17 avril.