C’est samedi soir que les médaillées d’or en beach-volley aux Jeux d’Afrique 2011 à Maputo, Natacha Rigobert et Élodie Li Yuk Lo, sont rentrées au pays et accueillies au son du séga par le Kop Maurice, par le ministre de la Jeunesse et des Sports, Devanand Rittoo, et leurs proches.
Tout auréolées de leur médaille d’or historique aux Jeux d’Afrique, Rigobert et Li Yuk Lo ainsi que Marjorie Nadal et Reza Itoola ont reçu tous les honneurs samedi à Plaisance lors de leur retour au pays. Le Kop Maurice leur a préparé une petite surprise en les accueillant au son du séga. Le ministre de la Jeunesse et des Sports, ses officiers et le président du Mauritius Sports Council, Kris Appadoo, étaient aux premières loges pour les accueillir.
« On est très heureuses de rentrer au pays et d’être reçues en héroïnes. On se sent très fières d’être Mauriciennes, a déclaré Rigobert. Cette médaille d’or, on la voulait pour la nation mauricienne et on a tout fait pour la décrocher. C’est le fruit d’une récompense pour tous les sacrifices qu’on a endurés. »
Quant à Li Yuk Lo, elle fut tout aussi émue que sa partenaire car elle a tout arrêté comme études et travail, et a quitté le Canada pour se consacrer au beach-volley. « J’ai tout sacrifié pour le beach et grâce au soutien de mes parents, j’ai pu réaliser mon rêve. Cette médaille, je la dédie à mes parents qui m’ont toujours soutenue et je dis un grand merci à Natacha qui m’a accueillie à bras ouverts. »
« Rigobert et Li Yuk Lo ont créé l’exploit et elles se retrouvent désormais sur le toit de l’Afrique, a souligné pour sa part Devanand Ritoo. On a voulu marquer l’événement en les accueillant avec tous les honneurs que mérite un tel exploit. Mon ministère va les  aider en vue de leur quête de billet pour les Jeux Olympiques 2012. On sera derrière elle. »
Pour rappel, Rigobert et Li Yuk Lo avaient battu la paire sud-africaine Palesa Sekhenyana et Randy Williams en finale en deux sets (21-13, 21-12) alors qu’en demi-finale elles avaient éliminé les Nigérianes Agera Preiolla et Garba Mariam 21-16, 16-21 et 15-12.
Les deux Mauriciennes regagnent leur pays d’adoption cette semaine et reprendront le chemin de l’entraînement à la fin de septembre à Nice. Elles devront préparer la deuxième phase de la Coupe Continentale dans le Groupe A en compagnie du Nigeria, de la République démocratique du Congo, du Cap Vert et de l’Éthiopie.
Ce tournoi se déroulera du 20 au 24 octobre au Nigeria et les deux premiers seront qualifiés pour la phase finale prévue en avril 2011. Le vainqueur sera qualifié pour les Jeux Olympiques 2012. Vu la façon dont les deux Mauriciennes ont dominé de la tête et des épaules les Jeux d’Afrique, tous les espoirs sont permis.
« La route pour Londres est encore longue mais on fera tout pour y parvenir », ont conclu les deux Golden Girls.