Peu importe le résultat de la finale programmée pour aujourd’hui sur le sable de Maputo, l’équipe féminine de Maurice de volley ball a déjà écrit l’histoire : elle est avec celle d’Afrique du Sud les premières finalistes des Jeux d’Afrique. Cette édition 2011 disputée en terre mozambicaine a vu la paire Natacha Ribogert-Elodie Li Yuk Lo s’offrir au forceps le visa pour la médaille d’or aux dépens de deux Mozambicaines.
C’est au golden set que les Mauriciennes, qui aspirent également à une participation aux Jeux Olympiques de Londres en 2012, se sont qualifiées hier. Après un premier set remporté 21-16 en 25 minutes, Rigobert-Li Yuk Lo a connu une soudaine baisse de régime dans la manche suivante pour s’incliner 16-21 en 20 minutes. Mais dans la belle, elles se sont bien reprises pour clore l’affaire en 12 minutes. Score : 15-12 avec beaucoup de réussite en fin de match et un coup de poker dès la première balle de match.
« On avait la pression des demi-finales, la peur de perdre. On s’est surtout surpassées dans le premier set grâce à nos services. On a pris un coup de fatigue par la suite, mais heureusement qu’on a pu faire prévaloir notre expérience de haut niveau pour signer une qualification historique », remarque Natacha Rigobert.
L’autre finaliste est l’Afrique du Sud, la seule autre sélection avec celle de Maurice présente à Maputo qui exploitent les techniques de beach-volley. Les autres forces en présence étaient des groupes de volley-ball indoor reconvertis en beach-volley pour les besoins des Jeux.
Les Sud-Africaines sont aussi de veilles connaissances des Mauriciennes pour avoir croisé le fer en Nambie et au Mozambique lors des préliminaires des JO 2012. Elles ont gagné leur qualification pour Maputo 2011 hier en disposant du Kenya 2-0 non sans avoir livré une âpre partie. Ce sont dans les deux derniers points que les Sud-Africaines ont fait la différence 22-20 et 21-19.
Dans le tournoi masculin, on a droit à une finale Afrique du Sud/Angola. Les Sud-Africains s’étaient défaits des Nigérians 2-0 et les Angolais ont pris le dessus sur les Kenyans sur un score identique. Maurice, représentée par la paire David Carcasse-Pascal Ava, a pris la porte de sortie dès le premier tour de la compétition avec deux défaites d’affilée.